Droit social

21190 mots 85 pages
Droit du travail

I. Présentation générale
A. Pourquoi un droit du travail ?
Le droit civil postule l’égalité. Le droit du travail postule l’inégalité.
1) But
Le droit du travail repose sur une conception morale affective des rapports sociaux. Le marché ne peut pas être la seule régulation des rapports sociaux. Le droit du travail est là pour protéger la partie faible en tenant compte de la partie économique. Le droit du travail est une force d’interposition entre le marché et une personne humaine au travail. C’est une entrave à la loi du marché.
2) Fonction
Fonction d’intégration au 19ème siècle : Waldeck Rousseau : intégrer les exclus. Est ce que le droit du travail intègre les exclus d’aujourd’hui? Droit du travail protège les plus protégés donc problème la dessus.
Fonction de régulation : Régule les rapports sociaux.

3) Ambivalence du droit du travail
Il est unilatéral, favorable aux salariés mais pas anti-entreprise, droit du travail est un déterminant du droit de la concurrence donc c’est là qu’est l’ambivalence : ex :
OIT régulation au niveau mondial : lors de sa fondation, L’Allemagne et La Nouvelle Zélande on dit qu’il fallait protéger les salariés mais ambivalence : on protège les faibles dans le monde entier mais aussi ces pays veulent des normes de concurrence loyales car si les charges sociales sur les salariés sont trop chères les pays ne sont pas compétitifs par rapport aux autres.
UE arrêt Ruffert 4 avril 2008 : liberté d’établissement donc les entreprises polonaises sont libres de s’installer où elles veulent avec ses propres conditions (salaires bas de ses employés polonais donc forte concurrence entre les salariés d’un pays) mais en France on n’est pas touché car on a un SMIC, un salaire minimum pour quiconque travaille en France ; arrêt Ruffert est l’Europe sociale, dumping social.
Au niveau français : lutte du travail au noir : droit du travail va s’occuper des plus faibles : sur 5 ans on va lui donner son salaire au

en relation

  • Droit social
    2658 mots | 11 pages
  • Droit social
    3882 mots | 16 pages
  • Droit social
    28736 mots | 115 pages
  • droit social
    14581 mots | 59 pages
  • Droit social
    2026 mots | 9 pages
  • Droit social
    1772 mots | 8 pages
  • Droit social
    9486 mots | 38 pages
  • Droit social
    1711 mots | 7 pages
  • Droit social
    29613 mots | 119 pages
  • droit social
    4232 mots | 17 pages