Droit

904 mots 4 pages
DROIT CONSTITUTIONNEL

Comment ces notions s'articulent elles?

Le pourvoir politique est étroite relation avec la société.

S'exprime via l'état, dont les règles de fonctionnement, sont fixés par la constitution, elle détermine les règles des gouvernant et gouvernés et l'aménagement du pouvoir. Il doit être respecté par les gouvernants, il ne faut pas qu'un des pouvoirs prennent le dessus. Le but est l'équilibre. Pour exercer selon le principe de la démocratie, évolution depuis le 19è siècle. On a une compétition pour le pouvoir, elle se passe via les partis politiques (ex: élection régionales), les médias et les lobbys. A partir des ses éléments on détermine les régime politique.

L'objet du droit constitutionnel est d'encadré l'exercice du pouvoir politiques dans le cadre de l'état. La constitution fixe les règles relatives à l'exercice du pouvoir politiques dans le cadre de l'état.

Le pouvoir politique
Qu'entend on exactement par pouvoir politiques? Pouvoir dans la cité, dans l'État, il s'agit d(un pouvoir de décision, de prévision et de coordination qui appartient aux dirigeant d'un pays. Particularité, le DC régie une certaine violence et de ce fait, le pouvoir politique est un pouvoir contraignant car il est nécessaire que les gouvernant dispose d'une autorité (matériel dans une société modernes mystique dans une société traditionnelle), l'au delà régi la société. Pouvoir politiques a deux caractéristique, il est initial, tous les autres pouvoir dérivent de lui, il est la source de tous les autres pouvoirs (ex: exercice de la religion (culte), le second caractéristique, il est global, il s'impose donc sur tout le territoire de l'état, à toutes les personnes et également dans tous les domaines, que l'état choisit de règlementé.

Comment est matérialisé le pouvoir politique? Historiquement , le pouvoir politique a été attaché à la personne (changement de leader, changement de système). A partir du 16è siècle: institutionnalisation

en relation

  • Le droit au droit
    1577 mots | 7 pages
  • Le droit est-il un droit?
    950 mots | 4 pages
  • Le droit et le droit
    342 mots | 2 pages
  • Le droit
    2588 mots | 11 pages
  • Droit
    1464 mots | 6 pages
  • Droit
    5390 mots | 22 pages
  • Droit
    417 mots | 2 pages
  • Droit
    2593 mots | 11 pages
  • Droit
    1472 mots | 6 pages
  • Droit
    753 mots | 4 pages