Droit

509 mots 3 pages
Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs de Bretagne-Sud
UE : Sciences économiques et de gestion et langues

BELFATHI Naoufal ENSIBS2 – Informatique 13/05/2011
1- Quels sont les arguments juridiques en faveur de sa demande ? Tout d’abord, comme ses horaires peuvent varier et qu’il n’est prévenu seulement que le samedi précédant la semaine de travail, Mr X est dans l’impossibilité de prévoir correctement à quel rythme il devra travailler et doit se tenir constamment à la disposition de son employeur, il ne peut donc être considéré comme travailleur à temps partiel, mais à temps complet. (Art L 212-4-3 du Code du travail) De plus, l’employeur a obligation d’accéder à la demande d’un salarié à temps partiel qui souhaite occuper un emploi à temps complet vacant dès lors que l’intéressé remplit les conditions requises par l’emploi concerné. Ensuite si le contrat n’est pas un contrat écrit (ce qui n’est pas mentionné dans l’énoncé du problème), Mr X est présumé travailler à temps complet. Pour finir, si tel est le cas pour Mr X, la requalification du contrat doit être conclue lorsque l’horaire moyen effectué par Mr X a dépassé d’au moins deux heures par semaine l’horaire prévu dans son contrat sur une période. Soit de douze semaines consécutives. Soit durant douze semaines au cours d’une période de 15 semaines (ou de la période prévue par accord collectif, si elle est supérieure).

2- Quels sont les autres problèmes liés au contrat que vous soulèveriez ? La répartition des horaires de Mr X contient trois interruptions d’activité au cours d’une même journée, le lundi, mardi et jeudi de 10h à 12h, de 14h à 16h et de 20h à 22h.

Cependant, selon l’Article L-3123-16, il ne peut y avoir plus d’une interruption d’activité au cours d’une même journée.

La répartition des horaires de Mr X contient également une interruption de plus de deux heures, le lundi, mardi et jeudi de 16h00 à 20h00. Cependant, également selon l’Article L-3123-16, il ne peut y avoir

en relation

  • Le droit au droit
    1577 mots | 7 pages
  • Le droit est-il un droit?
    950 mots | 4 pages
  • Le droit et le droit
    342 mots | 2 pages
  • Le droit
    2588 mots | 11 pages
  • Droit
    1464 mots | 6 pages
  • Droit
    5390 mots | 22 pages
  • Droit
    417 mots | 2 pages
  • Droit
    2593 mots | 11 pages
  • Droit
    1472 mots | 6 pages
  • Droit
    753 mots | 4 pages