Droit

726 mots 3 pages
EXCLUSIF. Clarins n'est plus Clarins
Le Point.fr - Publié le 02/04/2012 à 15:34 - Modifié le 18/04/2012 à 10:52
Le Point.fr révèle que la société Clarins SA a été radiée du tribunal de commerce en janvier dernier.
"Je tenais à vous confirmer que la société Clarins SA a été radiée du tribunal de commerce de Nanterre le 17 janvier 2012 pour cause de fusion absorption par la société Financière FC SA le 30 décembre 2011." Le courrier électronique est rédigé par l'avocat du fabricant de cosmétiques Clarins. Maître Emmanuel Marsigny avertit ainsi la présidente de la 17e chambre correctionnelle de Nanterre que son client, mis en examen pour blessures involontaires à l'encontre de l'une de ses salariés, s'est "suicidé" juridiquement.
Les documents extraits du registre de commerce indiquent en effet que la société Clarins SA, qui existait depuis 1954, a disparu en début d'année. Elle a été entièrement reprise par le holding de contrôle de la famille Courtin, la Financière FC, qui détenait déjà plus de 95 % de Clarins depuis son retrait de la Bourse effectué en 2008 par les fondateurs. "Un changement d'identité opportun" pour l'avocat de la plaignante Me Rémi-Pierre Dray. "Je n'ai jamais vu ça, comment une entreprise de plus d'un milliard d'euros peut, en se faisant absorber par une entreprise de cinq salariés, se soustraire à la justice six semaines avant la comparution.
Ce lundi 2 avril, le tribunal correctionnel de Nanterre devait juger la société Clarins, accusée de négligence par son ancienne responsable de la formation et des relations publiques internationales. Géraldine C. a contracté le paludisme après un séjour professionnel en Côte d'Ivoire en 2003. Pourtant, le médecin du travail avait noté sur sa fiche qu'elle était "apte, sauf zone géographique où sévit le paludisme". Face à ce qu'il considère comme une dérobade, l'avocat de Géraldine C. a demandé le renvoi de l'audience pour faire citer le président du conseil de surveillance, Christian Courtin.

en relation

  • Le droit au droit
    1577 mots | 7 pages
  • Le droit est-il un droit?
    950 mots | 4 pages
  • Le droit et le droit
    342 mots | 2 pages
  • Le droit
    2588 mots | 11 pages
  • Droit
    1464 mots | 6 pages
  • Droit
    5390 mots | 22 pages
  • Droit
    417 mots | 2 pages
  • Droit
    2593 mots | 11 pages
  • Droit
    1472 mots | 6 pages
  • Droit
    753 mots | 4 pages