Dsl j'ai ap c pa ma faute

Pages: 179 (44666 mots) Publié le: 27 juin 2012
COLLECTION

POÉSIE

ARTHUR RIMBAUD

Poésies Une saison en enfer Illuminations
Préface de René Char Texte présenté, établi et annoté par Louis Forestier
Professeur à l'Université de Paris IV
SECONDE ÉDITION REVUE

nrf
GALLIMARD

© Éditions Gallimard, 1965, pour la préface, 1973, pour l'établissement du texte et les commentaires, 1984, pour la seconde édition revue.

PRÉFACEAvant Rapprocher Rimbaud, nous désirons indl~ quer que de toutes les dénominations qui ont eu cours jusqu'à ce jour à son sujet, nous n'en retiendrons, ni n'en rejetterons aucune (R. le Voyant, R. le Voyou, etc.). Simplement, elles ne nous intéressent pas, exactes ou non, conformes ou non, puisqu'un être tel que Rimbaud — et quelques autres de son espèce — les contient nêcessairement toutes.Rimbaud le Poète, cela suffit, cela est infini. Le bien décisif et à jamais inconnu de la poésie, croyons-nous, est son invulnérabilité. Celle-ci est si accomplie, si forte que le poète, homme du quotidien, est le bénéficiaire après coup.de cette qualité dont il n'a été que le porteur irresponsable. Des tribunaux de l'Inquisition à l'époque moderne, on ne çoit pas que le mal temporel soit venufinalement à bout de Thérèse d'Avila pas plus que de Boris Pasternak. On ne nous apprendra jamais rien sur eux qui nous les rende intolérables, et nous interdise l'abord de leur génie. Disant cela, nous ne songeons même pas au juste jeu des compensations qui leur appliquerait sa clémence comme à n'importe quel autre mortel, selon les oscillations des hommes et l'odorat du temps. Récemment, on a voulunous démontrer que Nerval n'avait pas toujours été pur, que Vigny fut affreux dans

8

Préface

une circonstance niaise de sa vieillesse. Avant eux. Vil» Ion, Racine... (Racine que son plus récent biographe admoneste avec une compétence que je me suis lassé de chercher). Ceux qui aiment la poésie savent que ce n'est pas vrai, en dépit des apparences et des preuves étalées. Les dévots et lesathées, les procureurs et les avocats n'auront jamais accès professionnellement auprès (Telle. Étrange sort! Je est un autre. L'action de la justice est éteinte là où brûle, où se tient la poésie, où s'est réchauffé quelques soirs le poète. Qu'il se trouve un vaillant profeS' seur pour assez comiquement se repentir, à quarante ans, Savoir avec trop de véhémence, admiré, dans la vingtième année deson âge, Fauteur des Illuminations, et nous restituer son bonheur ancien mêlé à son regret présent, sous l'aspect rosâtre de deux épais volumes définitifs a"archives, ce labeur de ramassage n'ajoute pas deux gouttes de pluie à l'ondée, deux pelures d? orange de plus au rayon de soleil qui gouvernent nos lectures. Nous obéissons librement au pouvoir des poèmes et nous les aimons par force. Cettedualité nous procure anxiété, orgueil et joie.

*
Lorsque Rimbaud fut parti, eut tourné un dos maçonné aux activités littéraires et à l'existence de ses aînés du Parnasse, cette évaporation soudaine à peine surprit. Elle ne posa une véritable énigme que plus tard, une fois connues sa mort et les divisions de son destin, pourtant (Fun seul trait de scie. Nous osons croire qu'il n'y eut pas rupture,ni lutte violente, Vultime crise traversée, mais interruption de rapport, arrêt d'aliment entre le feu général et la bouche du cratère, puis desquamations des sites aimantés et ornés de la poésie, mutisme et muta" don du Verbe, final de l'énergie visionnaire, enfin appa-

Préface

9

rition sur les pentes de la réalité objective cf autre chose qu'il serait, certes, vain et dangereux devouloir fixer ici. Son œuvre, si rapidement constituée, Rimbaud Va, à la lettre, oubliée, rien a vraisemblablement rien souffert, ne Va même pas détestée, rien a plus senti à son poignet basané la verte cicatrice. De Vadolescence extrême à Vhomme extrême, Vécart ne se mesure pas. Y a-t-il une preuve que Rimbaud ait essayé, par la suite, de rentrer en possession des poèmes abandonnés aux mains de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • J'ai rien pour vous dsl =)
  • J'ai 15 en et je veu pa mourrir
  • Je c pa
  • La PA
  • Je c pa
  • Je c pa
  • AP
  • Faute

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !