Du bellay comme le champ semé commentaire composé

Pages: 5 (1169 mots) Publié le: 5 janvier 2011
Du Bellay, comme le champ semé

Situation :
« Comme le champ semé » est extrait d’un recueil de poèmes intitulé les antiquités de Rome que le poète humaniste Du Bellay a ramené de son voyage à Rome.

Idée générale :
Onze siècles après l’écroulement de la puissance romaine, ce visiteur médite sur le spectacle des ruines d’un empire tombé en 476 sous l’assaut des barbares. Il a recours pourcela a une comparaison rustique et nous présente un tableau (axe 1) riche en effets visuels, rythmiques et sonores ; ce tableau constitue le premier volet d’une comparaison (axe 2) habile, exploitée et agencée qui le conduit à une méditation (axe 3) nostalgique sur la mort d’une civilisation et le sens de l’histoire.

1. Le tableau
a. Variation du champ visuel Le poème s’ouvre sur un largepanorama puis peu à peu notre champ de vision se restreint pour ne plus englober que l’image d’un grain de blé : du « champ semé » du premier vers, notre regard est conduit vers « les tiges » du 2nd vers, « l’épi » du 3eme vers, jusqu’au « grain » du 4eme vers. Puis le champ s’élargit à nouveau pour nous présenter le blé sur pied, soumis aux ondulations du vent, le champ moissonné et, pour finir, uneimage à la lumière déclinante où s’estompe dans le lointain la silhouette d’un glaneur.

b. Rythme et sonorité Tandis que varie ainsi le champ de notre vision, une série d’effets rythmiques reconstitue la lente croissance du blé. A chaque alexandrin et même à chaque hémistiches un progrès s’accomplit (vers 2, 3, 4) et l’impression de continuité est rendue par la répétition des termes du versprécédent « verdure, tuyau, épi ».

1

Des procédés ingénieux viennent encore enrichir la description en matérialisant presque cette croissance. « Verdure » semble avoir poussée pour donner « verdissant » et « hérisse » donne « florissant ». Enfin la pousse s’accélère puisque un seul hémistiche permet de passer de l’épi au grain (vers 4). D’autres effets viennent encore enrichir le tableau ; ainsile vers 6 « ondoie comme les sillons » qu’ils représentent parce que l’auteur y fait alterner deux sonorités qui se recouvre tour à tour, transposition sonore d’un effet visuel ; au vers 13 et 14, une atmosphère de paix, de tradition, de beauté et de mystère est évoquée par la marche quasi rituelle du glaneur rythmée par la répétition de « pas » et la reprise de « recueillir » par « relique ».Tandis que les sonorités étouffées de « tombant » et de « moissonneur » évoque le déclin de la lumière et ferme le tableau.

Mais la croissance d’un champ de blé et la moisson qui s’y effectue ne sont pas l’objet véritable de ce sonnet ; à travers cette évocation rustique, c’est de l’histoire de Rome que nous entretient Du Bellay. Voyons maintenant quelles ressources le poète a tiré de sacomparaison.

2. Exploitation de la comparaison
Comparaison dynamique à valeur didactique. Le 1er terme de la comparaison est hypertrophié. Les auteurs anciens développaient le 1er terme de la comparaison au détriment du 2nd. Du Bellay les imite, il consacre deux quatrains au 1er volet de la comparaison et le fait même réapparaître dans le 2nd tercet avec « comme un glaneur ».Donc la naissance et lachute de l’empire romain, sujet du poème, ne sont mentionnées que dans trois vers et demi sur quatorze. On assiste à une réduction temporel : la récolte pousse en un an et tous les évènements qui président en plusieurs siècles à la constitution des empires sont présentés en raccourci. Des combats, des violences, des aspects négatifs de la marche de l’histoire sont sublimés dans l’image apaisante d’unchamp semé. La dégradation et la destruction finale de l’empire sont réinterprétées : la moisson et la récolte sont des éléments positifs et Du Bellay insiste sur l’aspect constructif, nourricier de l’intervention du faucheur. On remet de l’ordre : le blé abattu est mis en ordre en « javelles » (tas). Le paysan façonne des gerbes. Le temps est « dépouillé » de tout ce qu’il pouvait charrier...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comme le champs semé de Joachim du Bellay
  • Comme Le Champ Seme
  • Corretion comme le champs semé
  • Commentaire composé
  • Commentaire composé
  • Comme le champ semé en verdure foisonne
  • Commentaire composé aux champs
  • Commentaire composé les regrets, du bellay

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !