Du Bellay et la grandeur romaine

Pages: 8 (1871 mots) Publié le: 10 décembre 2014
« Contre l’Italie : Du Bellay et la grandeur romaine »
(F.Rigolot-Poésie et Renaissance)

-importance de Rome pr tt homme de la Renaissance->capitale d’un empire défunt et siège d’une papauté de plus en plus critiquée.
-lorsque le porte-parole de la Pléiade suit son cousin Jean du Bellay à Rome, il n’oublie pas ce désir insatiable de transférer en F et de « translater » en français leprestige de la civilisation romaine.
->2 recueils qui inaugurent 2 traditions : 1) poésie des ruines (Antiquités de Rome)
2) poésie d’exil (Regrets)
Et qui donnent lieu à 2 styles différents : dans les Antiquités, le poète marque son admiration pr la civilisation ancienne romaine et opte de ce fait pr un style élevé, tandis quedans les Regrets, fait état de sa nostalgie pr la France et critique la Rome moderne, sa corruption, sa duplicité et opte pr un style bas.

I. Les Antiquités de Rome
La méditation sur les ruines n’est pas nouvelle->il faut se rappeler que toute civilisation est mortelle , ms aussi message = châtiment de toute soc qui se livre à l’hubris. Cependant, l’originalité des Antiquités vient moins dela méditation sur le destin des civilisations que du pt de vue du poète qui s’adonne personnellement à cette méditation. Un doute subsiste sur la pérennité de poèmes qu’on ns présente comme de « nouveaux ouvrages antiques ».
L’ histoire a pourtant changé de cours : cmt combler le vide qu’a laissé Rome, sinon en y allant puiser l’inspiration la fureur et la sainte horreur des poètes antiques ?Du Bellay s’adresse à ces fantômes pr leur demander de redire ac lui toute l’horreur qu’il éprouve dvt le spectacle de la dévastation
 « en sentez-vs pas augmenter votre peine/ qd qqefois de ces coteaux romains /vs contemplez l’ouvrage de vos mains/ n’être plus rien qu’une poudreuse plaine ? »

II. Les Regrets
S’ouvrent sur 7 vers latins qui invitent et désinvitent à la fois le lecteur àgoûter une oeuvre nouvelle qu’assaisonne un mélange de fiel, de sel et miel :
« si qqchose flatte ton palais , viens en convive/ ms si cela ne te plaît pas , alors va-t-en , je t’en prie »
->curieuse offrande qui donne avt-goût des 3 registres du recueil
1) fiel dans l’élégie (regret du pays natal)
2) miel dans la flatterie (éloge de sa protectrice, Marguerite de France)
3) sel dansla satire (traits lancés contre les vices de la cour du pape)
-poème à M.d’ Avanson : revient sur ce qui l’a poussé à écrire càd son exil en terre étrangère :
« la muse me fait ainsi passe sur ce rivage / où je languis, banni de ma maison/ passer l’ennui de la triste saison/ seule compagne à mon si long voyage »
-du Bellay joue l’exilé->le mot triste renvoie à Ovide qui écrit depuis lePont-Euxin. Conformément aux préceptes de la Défense, il va pouvoir mimer Ovide en f.

-Pr l’exilé, face à une profonde aliénation, la poésie apparaît comme la seule consolation possi :
« la muse seule au milieu des alarmes / est assurée et ne pâlit de peur/ la muse seule au milieu du labeur/ flatte la peine et dessèche les larmes »
-exil va profondément marqué l’identité de la nouvelle identitépoétique qui se met ici en place->éloigné de la « source vive » que rep la France (sonnet 9) , le poète ne jouit plus de l’ambition qui l’avait habité lors de la Défense.
->il commence son recueil en rejetant ts les recueils dans lesquels a voulu autrefois s’illustrer
Sonnet 1= « je ne veux plus fouiller au sein de la nature/ je ne veux pt chercher l’esprit de l’univers/ je ne veux pt sonderles abîmes couverts/ni dessiner du ciel la belle architecture »
Du B refuse ainsi la poésie cosmique, philo et sc de Ronsard et annonce la grisaille choisie par contraste ac la quête du prince des poètes
Sonnet 1= « je ne peins mes tableaux de si riches couleurs / et de si hauts arguments ne recherchent mes vers /ms , suivant de ce lieu, les accidents divers, soit de bien ,soit de mal ,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Du bellay
  • Du bellay
  • Du bellay
  • Du bellay
  • Du BELLAY
  • Du Bellay
  • Du bellay
  • Du bellay

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !