Du bellay

1252 mots 6 pages
Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522, Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l'origine de la formation de la Pléiade, groupe de poètes auquel Du Bellay donna son manifeste. la Défense et illustration de la langue française.

Joachim Du Bellay rédige ce sonnet lors de son séjour de quatre ans à Rome. Il y accompagne en effet son oncle, le cardinal Jean Du Bellay, qui est en ambassade pour le roi de France auprès du pape. Il lui sert de secrétaire particulier et d’intendant. Ce séjour est pour Du Bellay long et pénible car il voudrait revoir la France. De plus, il ne lui plaît guère d’être obligé de se comporter en courtisan. Ce sont ces deux thèmes que l’on retrouve tout au long des Regrets qu’il publiera à son retour en France, en 1558, deux ans avant sa mort.
Comment Du Bellay exprime-t-il sa nostalgie ?
Il convient d’étudier l’expression des sentiments puis de se pencher sur l’humanisme qui caractérise ce sonnet.

Axe de lecture : Les sentiments du poète

Si ce sonnet célèbre est le symbole de la nostalgie (du grec « nostos » : retour, et « algie » : douleur), il peut être intéressant d’y découvrir quels sont les autres sentiments représentés.
La tonalité épique : les références mythologiques du début présentent de grands voyageurs, audacieux et emblématiques. Ulysse mettra dix ans pour rentrer chez lui, et Jason devra affronter maintes épreuves avant de revenir triomphant. Les personnages choisis sont héroïques, victorieux : si l’on part de chez soi, c’est pour la gloire ! Le plaisir d’apprendre : « plein d’usage et raison »… le voyage peut être un apprentissage, et n’est pas simplement un déplacement inutile. D’ailleurs, le bonheur est, selon cette définition, le plaisir de rentrer ensuite « entre ses parents » (métonymie) afin de partager avec eux les fruits de ce voyage. La sagesse devra s’acquérir à l’extérieur. « Les voyages forment la jeunesse », dit le proverbe.La tonalité lyrique : la souffrance et l’amour du foyer :

en relation

  • Du bellay
    301 mots | 2 pages
  • Du bellay
    254 mots | 2 pages
  • Du bellay
    4677 mots | 19 pages
  • Du bellay
    919 mots | 4 pages
  • Du bellay
    702 mots | 3 pages
  • Du bellay
    327 mots | 2 pages
  • J. du bellay
    1032 mots | 5 pages
  • Du bellay
    856 mots | 4 pages
  • Du bellay
    10950 mots | 44 pages
  • DU BELLAY
    846 mots | 4 pages