Dubuffet - résumé

Pages: 6 (1334 mots) Publié le: 3 novembre 2010
Jean Philippe Arthur Dubuffet (Jean Dubuffet)
(Le Havre 1901- Paris 1985)
Peintre

Jean Dubuffet est né au Havre le 31 juillet 1901, et c'est là qu'il va passer la majeure partie de sa jeunesse.
Il ira au lycée François Ier, où il eut pour condisciples Armand Salacrou, Raymond Queneau et Georges Limbour. Il y fera aussi ses premières armes de peintre en entrant en 1916 à l'Ecole desBeaux-Arts de la ville. Deux ans plus tard il quittera le Havre pour Paris où il fréquentera notamment l'institut Julian.

En 1924, doutant des valeurs culturelles, il interrompt ses études et tous ses travaux afin « d'épouser la vie active ». Il s'embarque pour Buenos Aires. De retour au Havre, il prend des fonctions dans le commerce paternel dont il héritera à la mort de son père.
En 1930, ils'installe définitivement à Paris, fonde une entreprise de négoce de vins en gros à Bercy. Il se remet à peindre. Ses affaires, négligées, périclitent: il abandonne à nouveau la peinture. En 1939, il est mobilisé. À son retour, il reprend en main son affaire qui prospère.

À partir de 1942, riche et libre de son temps, il décide de se consacrer exclusivement à l’art et crée des images simples etprimitives au dessin volontairement malhabile, proche de la caricature ou du graffiti.

Il exposera pour la première fois en 1944 à la galerie Drouin. Peu à peu sa peinture va évoluer, il va incorporer de nouveaux éléments comme le sable ou la terre. Sa célébrité viendra dans les années 1950. Il va accentuer sa recherche sur la peinture en continuant à y insérer de plus en plus de nouveaux matériauxcomme le papier mâché ou le tampon Jex. Il se fera même sculpteur avec ses sculptures habitables.
En 1955, il s'installe à Vence où il va accomplir une importante production. Son œuvre s'achève avec la série des Mires (1984) et des Non-lieux (1985). Dubuffet a par ailleurs développé ses conceptions dans de nombreux livres Asphyxiante culture (1968), Bâtons rompus (1986). Il a également illustrénombre d'ouvrages de ses amis écrivains (Éluard, Ponge, Guillevic, Paulhan, André Martel...).

Il meurt à Paris le 12 mai 1985.

La démarche de l’artiste :

Jean Dubuffet refuse toutes les conventions et les codes. Il se moque du bon goût et des normes de l’art.
Il s’intéresse à un mode d’art qui est indemne de la culture artistiques ou encore des normes esthétiques. Dans son art, Dubuffetne recherche pas la beauté. Il est plutôt à la recherche d’un trait enfantin, naïf, spontané, sans prétention culturelle et sans démarche intellectuelle. Il se dit de lui-même être un non professionnel de l’art.

Jean Dubuffet se différencie grâce à ses sujets, ses choix de matériaux, ses moyens de transposition et sa manière d’écrire son art. Il tire tout ça de ses propres fonds et non pas deponcifs de l’art à la mode.

Il aime l’art pur, brut et réinventé qui provient de ses impulsions. Il exprime son mal être dans ses créations. Pour lui l’acte de peindre de manière spontanée satisfait un besoin intérieur. Le fait de produire des œuvres est pour lui vitale et obsessionnel.

Quelques citations de l’artiste :

“L’art doit naître du matériau et la spiritualité doit emprunter lelangage du matériau“

“Le fait est qu’un visage, plus que n’importe laquelle de nos presences familières, et bien qu’il soit le point de mire de toute relation humaine, se sérobe à l’objectivation“

“Le lieu que le tableau se propose d'évoquer est traité non plus comme celui qu'appréhende l'oeil, mais dans la forme qu'il revêt au moment qu'il se présente à l'esprit.“

“Le peintre, en somme,tout à l'opposé de peindre ce qu'il voit, comme le lui prête un certain public mal informé, n'a de bonnes raisons qu'à peindre ce qu'il ne voit pas mais ce qu'il aspire à voir. “

Dhôtel nuancé d’abricot, (juillet-août 1947). huile sur toile, 116 x 89cm.
Issu de la série de portraits peints entre août 1946 et septembre 1947 :
Plus beaux qu’ils croient.

Analyse de l’œuvre :

Cette œuvre a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Jean dubuffet
  • Analyse de dubuffet
  • Jean dubuffet
  • Le concept d'art brut de dubuffet
  • Dubuffet et l'art brut
  • La tour aux figures de Jean Dubuffet
  • Jean dubuffet : l'art
  • Dubuffet et l'art brut

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !