Duchamp

594 mots 3 pages
Duchamp nous introduit donc à un objet in-utile, sans origine, nouveau et la disparition du sens ne s’accompagne pas nécessaire ou seulement d’un sentiment de surprise mais également et presque en même temps, déjà d’un ennui. L’objet neuf introduit dans l’expérience esthétique le sentiment d’un grand vide, car tout de fait est à reconstruire. Le ready made nous introduit à une sorte d’esthétique négative (au sens d’ Adorno (d’un art conçu comme anti-thèse de la rationalisation dans les sociétés du capitalisme avancé, et simultanément anticipation d’une vie libérée de la domination), à un état d’extrême dénuement dans lequel rien ne subsiste mis à part l’objet. Tabula Rasa : retour à la case départ.
À propos de ce vide, Danto revient sur les mots de Warhol, qui décrit l’expérience simple de s’attarder longtemps sur un objet comme une sorte de méditation : « plus le sens disparaît, et plus vous vous sentez bien et vide ». Le ready made se découvre être une œuvre en creux, non pas invisible mais muette, et dans un certain sens encore éloquente parce que nue.
« Je considérerai donc les interprétations comme des fonctions qui transforment des objets matériels en œuvres d’art. En effet, l’interprétation est le levier qui extrait les objets du monde réel pour les élever au monde de l’art, où ils sont dotés d’attributs souvent inattendus. » (p.63)

L’interprétation devient dans ce contexte constitutive de l’œuvre, à la faveur d’une révision du périmètre et des frontières de celle-ci. Tel est l’un des résultats possibles, des exemples donnés par le ready made.

Dés lors, la question ne fait que se déplacer sur la définition qu’on donne de l’interprétation. « La théorie critique moderne, écrit Danto, semble souscrire à une théorie de l’interprétation infinie, presque comme si l’œuvre était finalement une sorte de miroir dans lequel chacun de nous voit quelque chose de différent (soi-même), de sorte que la question de savoir quelle est l’image réfléchie correcte est

en relation

  • Duchamp
    766 mots | 4 pages
  • duchamp
    1360 mots | 6 pages
  • Duchamps
    695 mots | 3 pages
  • Marcel duchamp
    845 mots | 4 pages
  • Marcel duchamp TU m'
    1151 mots | 5 pages
  • Marcel Duchamp
    2729 mots | 11 pages
  • Lhooc duchamps
    362 mots | 2 pages
  • marcel duchamp
    439 mots | 2 pages
  • BALLA ET DUCHAMP
    481 mots | 2 pages
  • Marcel duchamp
    520 mots | 3 pages