Durkheim

Pages: 33 (8242 mots) Publié le: 15 octobre 2012
Sommaire

Introduction 2



I - Biographie d’Emile Durkheim 2



II - Postulats et hypothèses 5

1) Les postulats 5

2) Les hypothèses 6



III - Le mode de démonstration 6



IV - Résumé de l’ouvrage 8

1) Le contexte de l’ouvrage 8

2) Le suicide est un fait social 8

A/ Qu’est-ce qu’un suicide et pourquoi s’y intéresser ? 8

B/ Les facteurs extra-sociaux nesuffisent pas à expliquer les taux de suicide 9

3) Les causes profondes du suicide sont l’intégration et la régulation sociales 13

A/ Le facteur intégration 13

B/ Le facteur de régulation 16

4) Le taux de suicide de cette fin de XIXème siècle est révélateur d’une crise qu’il s’agit de résoudre 18

A/ Le suicide est-il moral ? 18

B/ Le suicide est-il normal ? 19

C/ Comment rétablir lacohésion social et guérir le « mal de l’infini » ? 19



V - Commentaires et critiques 20

1) Commentaires 20

2) Critiques 21



VI - Bibliographie complémentaire 25








Introduction


Durkheim est sans doute, de tous les sociologues classiques, celui qui reste le plus présent dans la sociologie contemporaine. Cela constitue une sorte de paradoxe. Conservateur, voyantdans le socialisme plutôt une conséquence des dérèglements engendrés par l'évolution des sociétés modernes qu'un remède possible à leurs maux, convaincu que l'individu ne peut être heureux que dans une société qui lui impose normes et contraintes, Durkheim n'est guère au goût du temps. Pourtant, le visage qu'il donna à la sociologie, la méthodologie qu'il élabora sont aujourd'hui revendiqués parla communauté scientifique des sociologues comme un bien commun. S'il n'échappa pas complètement à l'esprit de système, il démontra, peut-être le premier avec une telle force, que la sociologie pouvait être une science positive.

Afin de mieux comprendre cette partie de l’œuvre de Durkheim à savoir Le Suicide, nous allons tout d’abord effectuer un rappel historique des moment clés de sa vie.Puis nous verrons, les postulats et hypothèses de Durkheim, son mode de démonstration puis le résumé de cet ouvrage. Enfin, nous nous attacherons à voir les différentes critiques qui lui ont été faites.


I - Biographie d’Emile Durkheim


Émile Durkheim est né le 15 avril à Épinal en 1858 et appartenait à une brillante lignée de rabbins érudits. Brillant élève au collège de cette ville, il sedécida très tôt pour le professorat. Il prépara au lycée Louis le Grand, le concours d'entrée à l’École normale supérieure où il entra en 1879. Il y trouva, parmi ses condisciples, Bergson, Blondel, Jaurès et Janet. Il n’aima pas le climat de l’École: les jeunes normaliens lui paraissaient s’abandonner à une philosophie superficielle. Il eut cependant pour deux de ses professeurs, Fustel deCoulanges et Émile Boutroux, une admiration réelle.
C’est surtout par la lecture qu’il découvrit ses véritables maîtres: Spencer, Renouvier et surtout Auguste Comte. De Spencer et de Comte, il retint le modèle d’une recherche sur les lois guidant l’évolution des sociétés. De Comte, il conserva la préoccupation de constituer la sociologie en une discipline autonome, ayant son champ d’application propre.De Renouvier, il hérita l’idée de faire de la morale une science positive. Ces trois préoccupations constituent des traits permanents de l’œuvre de Durkheim.
Dans De la division du travail social, il tente de mettre en évidence une grande loi évolutive, un peu à la manière de Comte. Ensuite, il renoncera à faire de la recherche de telles lois le centre du travail du sociologue, mais il garderatoujours le souci d’analyser « l’évolution » des institutions, comme il le montre notamment dans son œuvre pédagogique.
Le souci de constituer la sociologie en science autonome le guida toute sa vie. Toutes ses œuvres, Les Règles de la méthode sociologique, Le Suicide ou ses écrits sur l’éducation, illustrent le désir de réserver à la sociologie des méthodes propres et une manière spécifique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Durkheim
  • Durkheim
  • Durkheim
  • Durkheim
  • Durkheim
  • Durkheim
  • Durkheim
  • Durkheim

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !