Earthland (utopie)

Pages: 6 (1481 mots) Publié le: 13 janvier 2014
Earthland
Puisque nous sommes au 21éme siècle et que la technologie a évolué pourquoi se contenter d’un lycée avec de banals murs et de simples toits ? Pourquoi rester dans les gonds de la normalité ?
Dans mes souvenirs, le lycée de mes rêves ne ressemblait pas à un château digne des contes de fée mais avait une forme de façon à ce que les éléments interagissent avec lui. Aussi improbable quecela soit ce lycée avait une forme de fleur dont les bases des fondations ressemblaient vu du ciel à des feuilles qui se rejoignaient et en son centre culminait une tour conique ressemblant à une tige et sa fleur. Cette architecture n’a pas était choisi au hasard, elle a un but bien particulier. En effet cette fleur était propice à la production d’énergie verte et possédait une multitude depanneaux photovoltaïques au sommet de sa tour ainsi que des bassins récupérateurs d’eau de pluie sur les toits des bâtiments en forme de feuille. De cette façon ce lycée s’assurait une parfaite autonomie énergétique tout en étant écologique. Vous vous demandez sûrement pourquoi un lycée aurait-il besoin de produire de l’énergie, ce n’est pas sa fonction première! Mais il faut oublier tout ce que vousavez connu par le passé et vous efforcez d’être imaginative, car ce lycée utopique est semblable à une microsociété qui ferait pâlir d’envie tout étudiant de notre époque.

« NE PAS AVOIR PEUR DE LA TECHNOLOGIE TANT QU’ELLE RESTE CONTROLEE »

On est souvent amené, au premier abord, à juger un lieu par son entrée. Dès mon arrivée, cette règle ne manqua pas de s’appliquer. Comment ne pas êtreémerveillé devant un portail haut d’une dizaine de mètre et large d’une vingtaine dont les deux portes faites de palladium s’ouvraient comme pour nous laisser entrer dans une de ces cités antiques. Sans extrapoler, j’avais l’impression d’avoir découvert la légendaire Atlantis. A peine le portail franchi, je vis un formidable lieu qui ne ressemblait guère à un lycée mais à un paradis sur terre où jedécouvris l’allée principale bordée d’immenses étendues de fleurs de couleurs chaudes tel un coucher de soleil. Elle était digne des plus grands palais faite entièrement de marbre tellement poli qu’il reflétait le ciel, c’était à se demander d’où venait ce si grand souci du détail mais je ne vous le cacherais pas cela faisait son effet. Je me sentais comme un enfant découvrant les beautés de cemonde. Après avoir traversé cette somptueuse allée, j’atteignis le lycée. C’est alors qu’une personne sorti, c’était une jeune fille d’environ mon âge, blonde, l’allure élancée et dont les yeux d’un bleu océanique rendraient jalouse Aphrodite elle-même. Elle me dit le sourire aux lèvres «Christophe, nous t’attendions, suis moi. » Comme envouté par autant de beauté j’acquiesçai et la suivi sans plustarder. Elle était belle je vous l’accorde mais ce que je vis à l’intérieur me laissa sans voix. Un séquoia géant ornait le centre du hall. Remarquant mon air ahuri elle me dit « il fait cet effet-là à tout le monde mais on s’habitue vite à sa présence. » et enchaina par «c’est le symbole du lycée Earthland, là depuis presque un millénaire. Les fondateurs d’Earthland ont décidé de construire le lycéeautour de lui et d’en faire ensuite le Cœur. » Par la suite elle me confia que le Cœur était comme l’ordinateur central d’Earthland, que c’était lui qui contrôlait tout, qu’il avait était implanté dans l’arbre et que malgré sa taille imposante le séquoia avait mystérieusement survécu. Déjà ahuri, je ne vous raconte pas la tête que je fis lorsqu’elle me raconta tout cela mais en tournant la têteet en observant ce qui m’entourait, je m’aperçus que je n’étais pas au-delà de mes surprises. De part et d’autre de moi se trouvaient trois longs couloirs qui formaient comme une symétrie par rapport à l’arbre. À ma grande surprise je n’arrivais pas distinguer la moindre trace de béton comme on en trouve dans tous les édifices; les murs, les plafonds, tout était recouvert par une épaisse couche...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L Utopie
  • Utopie
  • Utopie
  • Utopie
  • Utopie
  • Mon utopie
  • Utopie
  • Utopie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !