Easyjet : la distribution des billets aériens par internet, un avantage concurrentiel ?

264 mots 2 pages
EasyJet : la distribution des billets aériens par Internet, un avantage concurrentiel ?

EasyJet est une compagnie aérienne européenne low cost créée en 1995. L’ensemble des opérations a été pensé de sorte que les coûts soient réduits au minimum. La croissance de la société est fulgurante : le nombre de passagers transportés est ainsi passé de 30 000 en 1995 à 45,2 millions en 2009. Le chiffre d’affaires a connu une évolution en parallèle : de 77 millions de livres en 1995 à 2,667 milliards de livres en 2009. La société a toujours été profitable. En 2009, EasyJet a réalisé un bénéfice de 44 millions de livres. Elle est ainsi devenue la deuxième compagnie aérienne en France et la quatrième en Europe. Sur le marché du transport aérien, il existe quatre positionnements stratégiques : les compagnies majors, les compagnies régionales, les compagnies charter, et les compagnies low cost. Le low cost représente environ 40 % du marché nord-américain, 20 % du marché européen, 20 % du marché indien et 5 % du marché asiatique. L’analyse des coûts d’une compagnie aérienne met en évidence que les coûts fixes d’un vol représentent 60 % du coût total. Les différences de coûts d’exploitation entre une compagnie low cost et une major sont en moyenne de 46 %, et de 56 % avec une compagnie régionale. La décomposition des coûts moyens montre que les frais de personnel représentent 20 % du coût d’un vol, les frais de marketing et de distribution, 8 %, les produits à bord, 6 %, les frais généraux et les frais administratifs, 6 %.

Chapitre 2 du livre E-commerce, 2e édition d’Henri Isaac et Pierre

en relation

  • Low coast
    5924 mots | 24 pages
  • Communication d'easy jet
    3511 mots | 15 pages
  • Analyse ryanair
    3033 mots | 13 pages
  • Etude De Cas Easyjet
    4402 mots | 18 pages
  • Etude de cas ryanair
    3551 mots | 15 pages
  • Cas stratégie easy jet
    3896 mots | 16 pages
  • Low cost
    21122 mots | 85 pages
  • EasyJet
    1716 mots | 7 pages
  • Cas promvol
    2759 mots | 12 pages
  • Etude de cas ryanair
    5617 mots | 23 pages