Ecjs

4465 mots 18 pages
SOMMAIRE

I

Institution britannique
1) la Monarchie

L'Angleterre est donc un Royaume, mais avec à sa tête un Roi (ou plutôt une Reine actuellement) qui ne gouverne en effet plus.
Une monarchie sans véritable constitution :
Cette monarchie constitutionnelle a vu, au fil des siècles, les pouvoirs de son représentant se réduire à presque rien. Toutefois, ses pouvoirs - ainsi que ceux de son gouvernement ou du Parlement qui représente le peuple et la noblesse - ne sont pas et n'ont jamais été définis par une constitution rédigée en bonne et due forme. Ils sont le résultat de nombreux textes de loi et autres décrets ou conventions signés au cours des siècles.
Certains de ces documents ont toutefois une valeur symbolique supérieure aux autres, et on pourra citer en exemple "The MAGNA CARTA" (datant de 1215), "The Petition of Rights" (1628), ou encore "The Bill of RIGHTS" (signé en 1689), "The Act of Settlement" (1701), "The Reform Act" (1832), et les "Parliament Acts" (de 1911 et 1949).
Les prérogatives royales :
La Reine Elizabeth a bien encore quelques prérogatives, mais le plus souvent, elle n'agit pas de son propre chef et elle n'est que le porte-parole du gouvernement et de son responsable, the Prime Minister.
Certes, c'est bien elle qui nomme le Premier Ministre, mais en fait elle n'a pas d'autre choix que de prendre le leader du parti qui vient de remporter les élections au Parlement.
C'est encore elle qui ouvre chaque année la session parlementaire, avec son "discours du Trône" - programme pour l'année à venir, lu devant les deux Chambres réunies. Mais ce discours a été préalablement écrit pour elle par le Premier Ministre en exercice !
Il échoit bien à la Reine le pouvoir de dissoudre (le cas échéant) le Parlement, mais en réalité, elle ne le fait qu'à la demande expresse du Premier Ministre.
La Reine a encore le pouvoir de nommer les ministres et de récompenser certains membres de son royaume par des titres ou des décorations - mais là

en relation

  • Ecjs
    1492 mots | 6 pages
  • ecjs
    1046 mots | 5 pages
  • Ecjs
    1304 mots | 6 pages
  • Ecjs
    340 mots | 2 pages
  • Ecjs
    429 mots | 2 pages
  • Ecjs
    646 mots | 3 pages
  • Ecjs
    853 mots | 4 pages
  • ECJS
    1252 mots | 6 pages
  • ecjs
    504 mots | 3 pages
  • ECJS
    979 mots | 4 pages