ECJS

1549 mots 7 pages
ECJS
Emma GARNIER 2nd10
Jeanne COUSTEIX L’IVG
Pbl : Comment la question de L’IVG en France a-t-elle pris du temps à être légalisée?
Intro :
L’avortement remonte selon l’anthropologie à l’Antiquité. Il a été et est pratiqué dans toutes les sociétés. Les techniques et les conditions dans lesquelles l’avortement a été réalisé ont changé dans le temps mais l’avortement demeure un débat de société entre la santé et les convictions.
I/ Qu’est-ce que l’IVG ?
L’IVG ou interruption volontaire de grossesse est selon Doctissimo un acte médical. Il s’agit de l’expulsion volontaire hors de l’utérus de l’embryon ou du fœtus, causant la mort de celui-ci. Une IVG est provoquée pour un enfant non désiré. De nombreuses personnes considèrent l’IVG comme un acte immoral.
Cette pratique a été pendant des siècles interdits ; les femmes avaient recours à des méthodes clandestines. Pour notre exposé, nous suivrons le fil de l’Histoire.

II/ Histoire de l’IVG
A) Avant le XXème siècle
1) L’avortement, un péché mortel
L’avortement a toujours été présent dans les populations. En 1750 avant JC, un code l’interdit. Egalement, on a pu découvrir le papyrus Ebus composé de descriptions pour avorter. Ainsi on peut voir que même dès l’origine des sociétés, cet acte était interdit mais pratiqué.
Les religions sont un des grands freins à l’avortement. Ainsi dès l’expansion du christianisme au IIIème siècle, l’avortement est condamné comme acte contre nature et meurtre.

Dès la fin du XVIIIème en France, les femmes mariées y recourent de plus en plus souvent afin de limiter la taille de leur famille. L’avortement est toujours clandestin et pénalisé pour la femme qui avorte et pour le tiers avorteur.
C’est au XXème siècle, que le combat des femmes pour l’avortement commence réellement.
2) Les conditions
Des femmes, au péril de leur vie en raison des techniques utilisées et du manque d’hygiène, s’avortent elles-mêmes, font

en relation

  • Ecjs
    1492 mots | 6 pages
  • ecjs
    1046 mots | 5 pages
  • Ecjs
    340 mots | 2 pages
  • Ecjs
    1304 mots | 6 pages
  • Ecjs
    429 mots | 2 pages
  • Ecjs
    646 mots | 3 pages
  • Ecjs
    853 mots | 4 pages
  • ECJS
    1252 mots | 6 pages
  • ECJS
    979 mots | 4 pages
  • ecjs
    504 mots | 3 pages