Eco droit

14689 mots 59 pages
Licence Semestre 1
Portail Droit AES
Année 2009-2010
SAUVIN Thiery
INTRODUCTION ECONOMIE
Introduction : objets et méthodes de la « science économique » L’économique en tant que disciple est relativement récente, elle apparait à partir du 18ème siècle, liée à la naissance des états nations, regroupement du politique et de l’économique. Les économies nationales vont se créer, avec un marché intérieur unique, l’émergence une monnaie nationale, politique pour assurer la pérennité du système économique nationale. Pour légitimer la raison d’être de ce système politique : Adam SMITH (1923-1790, philosophe écossais) arrive à expliquer le fondement même des systèmes. Il remarque un problème(La richesse des natures 1976) : la très fort croissance démographique grâce à l’augmentation des rendements et la nette amélioration d’hygiène mais incapacité à satisfaire les nécessités en consommation et en vêtement de la population en croissance. Risque : manifestation sociale, le désordre ce qui pourrait engendrer la remise en cause de l’Etat naissant et donc disparition du système économique. Par conséquent, il faut intervenir
(l’objectif de l’économiste est de repérer la problématique, le problème, puis de faire force, de proposer des solutions.) Malthus ,dans ses principes économiques, définit « la loi de la population » ou « loi sur la pop ». La croissance démo suit une progression géométrique( 1 2 4 8 16 : croissance très rapide) alors que la croissance de la production suit une progression arithmétique (1 2 3 4 5 ). Il y a de fait un différentiel de croissance ce qui risque de poser problème à terme. Malthus pour résoudre le problème : il faut laisser faire , laisser aller ( le libéralisme) ne pas aider les miséreux, surtout ne pas assister les pauvres. Smith est d’accord sur la loi de la pop, mais pas sur la thérapie. Il va faire force de position, proposition d’une thérapie : * Mouvement secondaire : Imposer une loi : « la loi des enclosures », une loi

en relation

  • Droit eco
    494 mots | 2 pages
  • Eco droit
    1557 mots | 7 pages
  • Eco-droit
    1712 mots | 7 pages
  • Eco droit
    685 mots | 3 pages
  • eco droit
    463 mots | 2 pages
  • éco droit
    603 mots | 3 pages
  • ECO DROIT
    777 mots | 4 pages
  • eco-droit
    1174 mots | 5 pages
  • Eco droit
    1343 mots | 6 pages
  • Éco droit
    10596 mots | 43 pages