Eco Leuro et le commerce ext rieur de la France

558 mots 3 pages
Jeanne Pelletier BTS AM 1
Cas n°4 : L’euro et le commerce extérieur de la France

La France est un pays qui entretient de nombreuses relations commerciales avec le reste du monde. Nous allons dans un premier temps analyser le commerce extérieur de la France et son évolution, puis dans un second temps nous montrerons l’influence du taux de change sur les échanges avec l’extérieur.
I- L’analyse du commerce extérieur de la France
Le commerce extérieur de la France désigne l’ensemble des échanges des biens et services entre la France et le reste du monde. On sait que l’économie française est une économie ouverte sur l’extérieur : elle exporte une part grandissante de son PIB et ses importations fournissent une part importante de la consommation. On constate, pour l’année 2012, selon la balance des transactions courantes de la France (regroupe les échanges de marchandises, les échanges de services, les flux de revenus et les transferts courants entre la France et le reste du monde). Les transactions de biens montrent que la France a plus importé qu’elle a exporté soit -70,2 milliards d’euros, les transferts courants s’élèvent à -37,2 milliards d’euros. Cependant les services montrent que la France a plus exporté qu’importé avec 30,3 milliards d’euros. Les principaux désavantages tiennent aux secteurs traditionnels, textile, l’automobile et les produits agricoles. En revanche, la France conserve aussi un avantage dans le secteur du luxe, l’agroalimentaire et l’industrie pharmaceutique. La balance des transactions courantes regroupe la balance commerciale (marchandise) et la balance des services ( services, revenus et transfert courant ). En 2012, le déficit commercial s’est réduit de 6,9 milliards d’euros pour atteindre 67,2 milliards d’euros. DE meilleures performances à l’exportation ont permis la réduction du déficit. C’est le cas de l’aéronautique, avec un excédent qui s’améliore de 3,0 milliards d’euros. Afin de mesurer la place que tient le reste du monde

en relation