Eco pol intro

801 mots 4 pages
ECONOMIE POLITIQUE

Intro :
L’économie c’est quoi ?
Satisfaire des besoins illimités Exemple un gouv belge dans une période de récession éco , but c’est de préserver le pouv d’achat des ménages par le revenu.
Acquérir des biens et services par le contrainte des revenus : exemple : voyage , manger. On a construit le modèle de besoin de travailler donc cela fait appel au revenu.
Assurer la croissance et le développement économiques en préservant les ressources naturelles. C’est le niveau micro économique.
Le but est de savoir comment par rapport au contrainte satisfaire les besoins.

Economie positive= - pourquoi les importations sont liés à certains mécaniques par exemple donc c’est une étude d’analyse des structures, mécanismes et comportements économiques.
Construire des modèles économiques
Economie normative
Utilisation des outils économiques positifs va se baser sur des choix, des valeurs donc des préférences : exemple des distributions de revenus exemple la Suède , la distribution a peu d’écart que par exmple aux US dont les revenus sont moins égalitaires pour cela on va réfléchir à des système qui va permettre à mettre en place un système qui va permettre à redistribuer de manière égale les revenus.
Conclusion : On construit des modèles pour comprendre et améliorer le système économique notamment au niveau des revenus.
On détermine ce qui est possible ou pas en terme de préférence par des valeurs et cela en utilisant l’économie positive.

L’économie, pour qui ?
La sociologue
(GRH donc détermination des grillessalariales, ethnologue, système de concertation sociale et contraintes éco), le politologue ( négociations institutionnelles , un professeur de sciences po qui devient ministre de l’énergie et du développement durable)ou le communicatrice ( analyse du contenu d’un média : quantité d’infos de type éco, eco des médias donc fusion, concertation…).
L’économie comment ?
On construit des outils d’analyse économique :

en relation

  • Droit de la santé
    2224 mots | 9 pages
  • Place et actualité de l'analyse ricardienne
    863 mots | 4 pages
  • La colonisation/décolonisation
    1652 mots | 7 pages
  • Capitalisme et mondialisation
    907 mots | 4 pages
  • Garibaldi
    1197 mots | 5 pages
  • Courbe phillips
    701 mots | 3 pages
  • Les sociétés de l’âge industriel (1850-1939) en amérique du nord et en europe.
    666 mots | 3 pages
  • Fiches sur le cours unité et diversité des suds
    624 mots | 3 pages
  • Droit constitutionnel
    1537 mots | 7 pages
  • Les étapes de la construction européenne
    9341 mots | 38 pages