Eco us

Pages: 8 (1768 mots) Publié le: 18 février 2013
III. Les États-Unis depuis les années 1970 : crise, doute et renouveau de la puissance américaine
La politique économique internationale des Etats-Unis dans la décennie qui a suivi la fin de la guerre froide s’est inscrite dans la continuité de la ligne qu’ils avaient embrassée à partir des années 1970.Jusque-là, se rappelant de l’impact désastreux qu’avait eu, durant la Grand Dépression, lamultiplication des guérillas tarifaire et des dévaluations tarifaires et des dévaluations compétitives, les dirigeants américains avaient promu un système commercial fondé sur l’ouverture non discriminatoire des marchés et un système monétaire visant à garantir un minimum de stabilité des taux de change entre les monnaies. Ils avaient surtout remarquablement assumé leur rôle de leader en matièreéconomique et financière, assurant la reconstruction et même la protection militaire de leurs partenaires. En 1971, pour la première fois depuis 1893, leur balance commerciale avait enregistré un déficit. Aussi leurs dirigeants avaient-ils estimé l’heure venue de recourir à des mesures plus unilatérale pour rétablir la compétitivité et la rentabilité de leurs entreprises.
Une nouvelle orientationéconomique
Quand Ronald Wilson Reagan arrive au pouvoir en 1981 l'économie américaine s'enlise dans la stagflation : l'inflation dépasse 10 %, le revenu national s'essouffle, la productivité fait du sur-place, le chômage augmente. Son programme économique prend le contre-pied des politiques précédentes d'inspiration keynésienne (soutien à la consommation par une redistribution des revenus) et donnerésolument la priorité à la production et aux entreprises, privilégiant les initiatives individuelles. Partant de l'idée que la place de l'État et le poids des impôts freinent l'activité des entrepreneurs, il prévoit d'alléger sensiblement la pression fiscale et de réduire les dépenses publiques (coupes claires dans les programmes sociaux). L'administration entend par ailleurs démanteler une bonnepartie des réglementations jugées trop contraignantes pour les entreprises – quitte à engager un bras de fer avec les syndicats (licenciement des 13 000 contrôleurs aériens en grève à l'été 1981), dans le but de créer un environnement favorable à la création de richesses.
   Mais la rupture avec le passé tient d'abord dans l'état d'esprit et le discours de la nouvelle équipe au pouvoir. Reaganl'assure, lors de son investiture, le 20 janvier 1981 : « le gouvernement n'est pas la solution aux problèmes. Le gouvernement est le problème. » Mais ce tournant libéral avait été déjà pris par Carter, qui avait nommé un monétariste, ferme partisan de la lutte contre l'inflation, Paul Volcker, à la Réserve fédérale, et commencé à déréglementer (transport aérien). En outre, Reagan se garde de toucheraux retraites, aux pensions, à la sécurité sociale. Surtout, son action s'apparente à un keynésianisme déguisé : par le biais des programmes de défense, l'économie bénéficie d'une injection massive d'argent fédéral, et le déficit budgétaire, considérablement accru par les dépenses militaires (jusqu'à un tiers du budget), stimule l'activité.

3.2. La croissance retrouvée
Les premiers résultatssont décourageants : certes, la hausse des prix se ralentit (6,3 % en 1982), mais la production industrielle recule, comme le PNB (−2,1 % en 1982), et le chômage grimpe à 10 %, son plus fort taux depuis la Grande Dépression. Dès 1983, la reprise s'amorce cependant : l'inflation est maîtrisée à 3,8 %, le chômage diminue, le PNB augmente de 3,7 %. De 1983 à 1989, le pays connaît une phase decroissance continue (+3,5 % par an), inédite depuis 1945, qui crée 17 millions d'emplois (5,7 % de chômage en 1988).
   Bien réelle, cette reprise repose néanmoins sur le financement étranger. Chaque année (sauf en 1987), le déficit budgétaire se creuse davantage ; il atteint 250 milliards de dollars en 1988. Afin de le financer sans recourir à une création monétaire de type inflationniste, il a...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Us
  • Us bank
  • Us healthcare
  • Us-gaap
  • Vineyard us
  • la soudure us
  • Organisation us
  • Fame us

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !