Eco

1106 mots 5 pages
2) Théorie de La croissance endogène.
Ronald Raegan 1981 « L'Etat n'est pas la solution, l'Etat est le problème. »
Aux USA économistes libéraux revisitent la place de l'Etat dans l'économie. Sont membres de la NEC : nouvelle économie classique. Elles se mettent clairement dans la filiation libérale, se revendiquent JB say, Ricardo, fondateur du courant libéral (smith). Ce sont des économistes souhaitant adapter l'analyse économique libérale à l'économie et la société contemporaine d'où le terme. Ils sont connus aux USA, vont proposer une analyse de la C où l'Etat prend sa place. Contrairement aux théoriciens de l'offre.
Jusqu'au début 80's la croissance s'explique par le PT (innovations permettant PGF, efficacité de l'appareil productif) ce sont de nouvelles organisations du travail (taylorisme, fordisme, toyotisme..) avec le management participatif pour que les salariés participent en partie aux décisions, permet de les motiver. Until 80's ces innovations sont comme extérieurs à la sphère économiques. (activité éco/PT) PT va irriguer l'éco mais il est exogène donc extérieur à la sphère éco. Solow va résumer « Le PT est tombé du ciel. »
Leur analyse → quand croissance, permet le PT qui permet C. Dynamique de la croissance provient de la C elle même.
Nécessaire : affectation des ressources efficiente → renvoie aux choix des investissements (privilégier lesquels?) ils doivent être source d'externalités positives. (csq d'une décision économique par un agent économique sur l'activité d'autres agents écon. Sans contrepartie monétaire)
Négative = portera préjudice a autrui, sans indemnisation.

Barro publie en 90's → insiste sur les Investissements publics dans les infrastructures, si on veut que la croissance se génère elle même. Il faudrait créer des TGV, innover en matière d'infrasctructure portuaire etc. (améliorer capacité port de commerce) Conséquences → baisse des couts pour les producteurs. (en temps de transport, cout de transport..) favorise en situation

en relation

  • eco
    422 mots | 2 pages
  • Eco
    1227 mots | 5 pages
  • Eco
    1469 mots | 6 pages
  • Eco
    2162 mots | 9 pages
  • eco
    809 mots | 4 pages
  • Eco
    488 mots | 2 pages
  • ECO
    371 mots | 2 pages
  • Ses éco
    533 mots | 3 pages
  • eco
    586 mots | 3 pages
  • Eco SES
    535 mots | 3 pages