ECODROIT

430 mots 2 pages
L’entreprise en difficulté.

1. L’évolution du droit de l’entreprise en difficulté.

A. De la sanction à l’aide aux entrepreneurs en difficulté.
Doc1 et doc2
1. L’ancien droit considérait la faillite comme un crime à ce titre, les règles qu’il édictait était des sanctions à l’encontre du débiteur, sa défaillance étant considéré comme une pomperi.
2. Son objectif essentiel est de permettre la sauvegarde de toutes entreprises confrontées à des difficultés, Il s’agit de tout mettre en œuvre pour éviter que l’entreprise ne disparaisse afin de maintenir l’emploie.

B. L’arbitrage entre le divers intérêt.
Doc 3
3. Pour certain le constat des difficultés fait craindre que l’entreprise ne disparaisse les salarié s’inquiète pour leur emploies, les clients quand t-a eu craigne que l’entreprise ne remplisse pas ces engagement et enfin les banques craigne aussi que l’entreprise ne puisse rembourser les prêt (garantie).
4. Tous les partenaires. Les fournisseurs, créancier.
5. Il faut arbitrer car aucune des solutions n’est a privilégié de manière absolue : les intérêts qui s’oppose sont tousse l’légitime, La survie de l’entreprise comporte des avantages pour l’économie.

2. Les dispositifs de prévention des difficultés
A. L’obligation de publier les comptes
Doc 4
1. La publication des comptes et un moyen d’assurer la communication entre l’entreprise et c’est partenaire qui peuvent ainsi s’assurer de la santé de l’entreprise.
2. La connaissance de la situation comptable et des ratios significatifs permet une analyse objective de la situation de l’entreprise et permet surtout le déclenchement de l’alerte du dirigeant.
B. Le déclenchement de l’alerte du dirigeant.
Doc 5 et 6
4. Le chef d’entreprise ne se rend pas toujours compte des effets néfastes de la décision qui prenne en matière de gestion
5. Le droit d’alertes est réservé à des personnes qui ont que ce moyen pour signifier leur inquiétude alors que le devoir d’alerté est réservé à des spécialiste de la gestion

en relation

  • Écodroit
    1116 mots | 5 pages
  • Ecodroit
    10379 mots | 42 pages
  • Ecodroit
    258 mots | 2 pages
  • Ecodroit
    866 mots | 4 pages
  • ecodroit
    2541 mots | 11 pages
  • ECodroiT
    616 mots | 3 pages
  • ecodroit
    647 mots | 3 pages
  • Etudes ecodroit
    586 mots | 3 pages
  • sujet ecodroit
    1225 mots | 5 pages
  • Synthèse en ecodroit
    577 mots | 3 pages