Ecommerce de la lunette

510 mots 3 pages
Quand le e-commerce lorgne le marché des lunettes
Les sites Internet spécialisés dans la vente de lunettes par correspondance se sont multipliés ces dernières années. Objectif : casser les prix pour conquérir ce marché particulièrement attractif.
17.04.2012
Quarante millions de Français ne voient pas net… mais tous ne le savent pas. Le marché potentiel de l'optique est donc bien supérieur à ce qu'il est aujourd'hui : plus d'un Français sur deux porte des lunettes, et le chiffre d'affaires annuel des opticiens dépasse les 5 Mds€, avec des marges pouvant atteindre les 80%! Pas étonnant, donc, si le e-commerce louche sur cette manne. Objectif : casser les prix pour conquérir ce marché, grâce à des coûts de distribution moindres, l'arrivée de nouvelles technologies et une législation encore un peu… floue. Si les plus grosses corrections nécessitent encore des mesures de l'œil très précises — et donc la présence d'un opticien traditionnel — il est en revanche possible de s'équiper à distance pour les corrections plus modestes (dioptries comprises entre - 6 et + 4). Ces dernières années, des dizaines de sites spécialisés dans la vente de lunettes par correspondance sont donc apparus sur la Toile. Direct Optique a fait partie des précurseurs. Suivi par les sites Happyview (voir ci-dessous) ou Sensee, créé par le fondateur de Meetic, Marc Simoncini. Des règles floues En termes de prix, la différence est… visible. Certaines offres proposent désormais 40 € pour une paire de lunettes traditionnelles, et 110 € pour des verres progressifs (contre 300, au moins, dans une boutique). Côté pratique, les mesures de l'œil se font virtuellement, grâce à un petit programme téléchargeable sur l'ordinateur de la maison : on y indique ses corrections, puis on se prend en photo afin de calculer l'écart entre les deux yeux. Une fois monture et verres assemblés, les lunettes sont expédiées par colis. Cette nouvelle concurrence a de quoi inquiéter les quelque 10500 opticiens de France,

en relation

  • revue de presse e-commerce
    3170 mots | 13 pages
  • Conseils emarketing pour professionnels
    24009 mots | 97 pages
  • Marketing
    869 mots | 4 pages
  • seoul
    5163 mots | 21 pages
  • Rapport de stage e commerce
    9969 mots | 40 pages
  • Distribution des produits de luxe
    4689 mots | 19 pages
  • Analyse stratégique
    7094 mots | 29 pages
  • Etude de cas marketing cours
    3603 mots | 15 pages
  • Lexique du Système d'Information
    8094 mots | 33 pages
  • 3 Suisses
    16319 mots | 66 pages