Economie chap1 gea

1135 mots 5 pages
Economie
Chapitre 1

Les scolastiques : Premiere école de pensée. Ce sont des religieux, qui s'interrogent sur le taux d'intérêt, [CSG : Contribution Sociale Généralisée (1991)] sur son côté moral, car le côté laborieux du travail disparait (gagner de l'argent sans travailler).
Toutes les religions ne vont pas percevoir de la même manière le taux d'intérêt, chez les protestants par exemple il vaut mieux réussir professionellement.

Les mercantilistes : (environ 1450-1750 J.Bodin) Personnes qui se questionnent sur le commerce, l'échange, la monnaie. Ecole de pensée tres tres longue (3 siecles). Il faut vendre + à l'étranger que l'on achete : Balance commerciale excedentaire/
Ils vont poser les premiers vrais grands débats sur la monnaie (signal social qu'elle incorpore ou sa composition qui lui donne sa valeur ?)
Quand la masse monétaire augmente, les prix augmente (J.Bodin).

Les physiocrates : (environ 1730/50 à 1789) Courant de pensée qu'en France, rare, nommée comme une secte, composée de nobles. Pour eux, la richesse se centre sur l'agriculture. L'économie est composée de 3 classes : -Propriétaires fonciers -classe productive (travail dans l'agriculture) -classe stérile (tous les autres)
Pour eux, il faut limiter les dépenses dans tous les domaines autre que l'agriculture.

L'école de pensée Classique : (fin du 18e) Perception du commerce international plus chiffré, plus conret. ( A.Smith, D.Ricardo, T.Malthus, J.B.Say => Peres fondateurs) On les appelle aussi les libéraux. On va se pencher sur le rôle de l'état, pour eux, l'état est un Etat gendarme : le rôle de l'état se limite à la sécurité, à la justice et aux infrastructures.
L'éducation fait aussi parti des rôles de l'état pour A.Smith, parcequ'un peuple éduqué est un peuple qui ne se souleve pas, donc il va bosser et produire le maximum. Le principe de subsidiarité !!! : L'état ne doit pas intervenir là où l'initiative privée suffit.
Les libéraux pensent que l'état doit

en relation