Economie de convention

649 mots 3 pages
-------------------------------------------------
L'apport de l'économie des conventions aux sciences de gestion[modifier]
L'économie des conventions est également de plus en plus mobilisée en Sciences de Gestion. Pour cette raison, des auteurs comme Pierre-Yves Gomez (1994), Levy (2002) ou Verstraete et Jouison-Lafitte (2009) préférent parler de "théorie des conventions". Comme le montre Levy-Tadjine (2007, 2008), ce qui intéresse le gestionnaire dans cette approche, c'est qu'elle met l'accent sur les phénomènes intersubjectifs. Pour autant, malgré la parenté de certains travaux de ce courant avec la théorie des jeux, la théorie des conventions offre une prise en compte originale de l'intersubjectivité. Si l'on admet que l’individu doit tenir compte de ses semblables dans sa prise de décision (principe intersubjectiviste), selon Levy (2002), cette caractéristique peut aussi bien relever d’une logique de rationalité stratégique que d’une logique de rationalité communicationnelle (terme proposé en référence à Habermas). La rationalité stratégique décrit le comportement d’un acteur qui pour atteindre son objectif, doit intégrer dans sa décision (et dans les calculs qui la fondent), la coopération ou l’hostilité d’au moins un autre individu. On mesure bien que cette définition fait écho à la théorie des jeux. La rationalité communicationnelle est à l’œuvre quand plusieurs individus se mettent d’accord (même implicitement) au terme d’un processus discursif, sur des actes et sur des ordres de jugement et d’évaluation des actions qu’ils s’engagent à appliquer. Telle est bien la perspective de l'économie des conventions et de l'approche desÉconomies de la grandeur.
Gomez et Jones (2001) reviennent sur le principe général de l’économie des conventions que la plupart des auteurs mobilisent en économieet en sociologie pour l’appliquer cette fois à une étude plus systématique du fonctionnement des organisations (Gomez, 1994, 1996, Gomez et Jones, 2001). Chez Gomez,

en relation

  • Exposé économie des politiques culturelles, l'exception culturelle, convention sur la diversité culturelle uneso
    2663 mots | 11 pages
  • Théorie économique
    1236 mots | 5 pages
  • Diaporama10
    354 mots | 2 pages
  • 03
    7497 mots | 30 pages
  • Pourquoi les crises reviennent toujours
    2387 mots | 10 pages
  • Les partenariats avec l'étranger sont-ils une bonne chose pour l'étudiant ?
    2690 mots | 11 pages
  • Lettre de Recommandation
    1791 mots | 8 pages
  • Economie de gestion
    6391 mots | 26 pages
  • Memoire
    4092 mots | 17 pages
  • Rupture du contrat de travail
    3431 mots | 14 pages