Economie droit

1764 mots 8 pages
Économie générale
Et Droit
Devoir I

PREMIERE PARTIE : ECONOMIE GENERALE

Sujet : l’industrie et le marché automobile français en 2009 et 2010
Question 1 : Les raisons qui expliquent la baisse des capacités de production des constructeurs automobiles en 2008 et en 2009 sont les suivantes : – La baisse de la demande mondiale de véhicules destinés aux particuliers et aux professionnels du fait de la crise économique. – Le recul des ventes susceptible d’accroître très fortement les stocks des constructeurs, ce qui aurait eu pour conséquence d’entraîner une chute des prix et un effondrement des marges. Question 2 : L’évolution des ventes de véhicules industriels très marquée en 2009 qui se poursuit au premier semestre 2010 à un rythme important quoique plus faible. Les éléments qui explique la nature des véhicules industriels : il s’agit de véhicules destinés aux entreprises qui s’apparentent à des investissements .Contrairement aux véhicules utilitaires ou des véhicules destinés aux particuliers, les véhicules industriels sont chers et ont une durée de vie très longue. Dans un contexte de ralentissement ou de crise économique, les entreprises reportent les investissements et utilisent plus longtemps le matériel dont elles disposent. Il peut se poser également des problèmes de financement, c'est-à-dire que les banques hésitent à prêter des crédits si elles estiment que la solidité financière de l’entreprise est trop fragile.
Question 3 :
La part des pièces détachées et des véhicules fabriqués en France reste très importante. Cette réalité ne pourra perdurer que si la compétitivité de l’industrie française s’améliore : cela signifie que l’action des pouvoirs publics et notamment de l’État doit avoir pour objet de soutenir à court mais aussi à moyen terme l’ensemble du secteur automobile afin que le choix de produire sur le territoire national ne constitue pas un frein au développement du secteur. Les pouvoirs publics doivent prendre

en relation

  • Économie et droit
    4720 mots | 19 pages
  • Economi et droit
    1326 mots | 6 pages
  • Droit et economie
    3554 mots | 15 pages
  • Economie - droit
    274 mots | 2 pages
  • Economie et droit
    21286 mots | 86 pages
  • Economie-droit
    1383 mots | 6 pages
  • Economie - droit
    1823 mots | 8 pages
  • Économie et droit
    607 mots | 3 pages
  • Economie / droit
    4399 mots | 18 pages
  • Économie droit
    768 mots | 4 pages