Economie et droit

768 mots 4 pages
Nom : Racinet Classe : Tlog
Prénom : Nicolas

Objet D’Etude :

La performance de l’entreprise Renault en décidant de délocaliser leur production.

De nombreuses grandes entreprises délocalisent leurs productions à l’étranger.

Je souhaite comprendre le lien entre le choix d’externalisation de l’entreprise Renault et ses performances ainsi que les avantages et les inconvénients de cette stratégie.
Le champ de connaissance abordé est la création de richesse par l’entreprise avec pour axe de réflexion la performance, la rentabilité et la croissance de l’entreprise.
Tout d’abord j’indiquerai les différentes notions de cours utilisées pour cette étude, ensuite je définirai ma démarche méthodologique et je terminerai par une analyse des résultats.

Selon le lexique économique l’externalisation ou la délocalisation est le fait pour une entreprise de déplacer ou d’implanter une unité de production à l’étranger, souvent dans les pays émergents à faible coût de la main d’œuvre .(Les « pays émergents » sont des pays dont le PIB par habitant est inférieur à celui des pays développés, mais qui connaissent une croissance économique rapide, et dont le niveau de vie ainsi que les structures économiques convergent vers ceux des pays développés).

L’avantage est que cette décision permet à l’entreprise d’être plus performante et plus rentable.
La performance se mesure tout d’abord par des critères économiques et financiers (rentabilité ; profit ; productivité) , mais aussi par des critères d’efficacité et de performance.

L’analyse des couts permet de mettre en évidence la rentabilité des produits en calculant le prix de vente moins le cout de revient : si la marge est positive, le produit est rentable et si elle est négative le produit n’est donc pas rentable.

La productivité est le rapport entre le nombre d’unités produites et le nombre d’heures travaillées. Si l’on augmente le nombre d’unités produites et que l’on diminue le nombre de salariés

en relation

  • Économie et droit
    4720 mots | 19 pages
  • Economi et droit
    1326 mots | 6 pages
  • Droit et economie
    3554 mots | 15 pages
  • Economie - droit
    274 mots | 2 pages
  • Economie-droit
    1383 mots | 6 pages
  • Economie et droit
    21286 mots | 86 pages
  • Économie et droit
    607 mots | 3 pages
  • Economie / droit
    4399 mots | 18 pages
  • Economie droit
    281 mots | 2 pages
  • Economie - droit
    1823 mots | 8 pages