Economie monétaire

4008 mots 17 pages
LA MONNAIE : FORMES ET FONCTIONS ACTUELLES
I – Les formes de la monnaie :
Si nos économies modernes sont des économies monétaires, la monnaies n'a pas toujours existée. En effet, avant de devenir monétaire, l'échange a d'abord pris la forme d'un troc (marchandise contre marchandise). Or, ce type d'échange présente une série d'inconvénients :
- Exigence de la double coïncidence des désires d'échanges.
- Entente préalable sur les termes de l'échange (les rapports d'échanges).
- Stabilité dans le temps des termes de l'échange si non celui qui attend une amélioration des termes de l'échange en sa faveur peut refuser de procéder à l'échange immédiatement.
- Les coûts élevés du fait que dans l'attente de procéder à l'échange, les individus doivent stocker leurs marchandises respectives. Cela génère des coûts d'autant plus élevés que les marchandises à stocker sont périssables : coûts d'entreposage, de gardiennage ou encore des pertes dues à la détérioration des produits en stock.
L'émergence de la monnaie a donc permis aux sociétés modernes de dépasser ces inconvénients pour constituer une étape décisive dans l'organisation des échanges.
Si la monnaie a longtemps était palpable, et sa valeur intrinsèquement identifiable, au fil du temps, cette relation s'est affaiblie avec la création de support pour lesquels la notion de valeur "sui generis" apparaît comme un lointain référentiel : la tendance générale de l'évolution monétaire et donc celle d'une dématérialisation croissante de la monnaie.
1 – La monnaie marchandise :
C'est un bien qui présente des qualités reconnues par tout les individus d'une communauté de sorte qu'ils l'acceptent comme contrepartie dans tout les échanges. Ce bien acquiert alors le statut d'équivalent général : marchandise qui exprime la valeur d'échange de toutes les autres marchandises, c'est-à-dire une marchandise qui permet de définir un rapport d'échange simple avec toute autre marchandise.
Grâce à cette monnaie – marchandise la

en relation

  • Economie monétaire
    2476 mots | 10 pages
  • Economie monétaire
    2017 mots | 9 pages
  • économie monétaire
    490 mots | 2 pages
  • Économie monétaire
    2683 mots | 11 pages
  • Economie monetaire
    5955 mots | 24 pages
  • Economie monetaire
    6621 mots | 27 pages
  • Economie monétaire
    2606 mots | 11 pages
  • Economie monétaire
    11050 mots | 45 pages
  • Economie monétaire
    19171 mots | 77 pages
  • Économie monétaire
    862 mots | 4 pages