Economie publique

Pages: 49 (12076 mots) Publié le: 18 septembre 2014
ECONOMIE PUBLIQUE
INTRODUCTION
L’analyse des politiques économiques repose nécessairement sur une
combinaison d’approches théoriques et empiriques. Le champ de cette analyse
couvre le rôle de l’Etat dans la diversité des domaines d’intervention et des
choix possibles. On se limitera à l’étude des conditions de mise en œuvre des
politiques économiques dans une économie dominée par lesmécanismes de
marché. L’économie socialiste soviétique n’ayant plus lieu depuis plus de vingt
ans ne va pas reprendre les fondements de l’économie planifiée. Cela signifie
que le rôle des entreprises publiques est également réduit aujourd’hui
puisqu’ils ne peuvent plus être considérés ni comme des objectifs ni comme
des instruments. Elles sont soumises aux forces de marché qui ne relèvent pas
de lapolitique économique.

L’analyse se concentrera sur l’Etat et sur ses interactions avec les différents
groupes d’agents économiques : les producteurs (entreprises), consommateurs
(ménages), toutes les institutions financières. Ces différentes remarques
conduisent à considérer l’Etat comme un agent extérieur à l’Economie, qui
effectue ses choix en fonction des coûts et des avantages pour lacollectivité. Et
qui pour mener à bien son action tente d’anticiper le comportement des autres
agents économiques.

Ainsi penser les politiques économiques c’est justifier l’intervention de l’état
dans une économie de marché, c’est reconnaitre également que la seule
régulation par le marché connait des imperfections ou conduit à des situations
socialement inacceptables. Mais il est toutaussi nécessaire d’évaluer les limites
de l’intervention de l’Etat, et d’en comprendre les raisons.

Les politiques économiques sont un champ potentiel d’action extrêmement
étendu et il est d’usage de les ranger dans des catégories soit en fonction des

objectifs qu’on leur assigne ou des instruments qu’elles utilisent, soit en
fonction des courants théoriques qui les inspirent.

Dans lepremier cas on peut mettre l’accent sur un instrument bien
déterminé, c’est le cas par exemple de l’utilisation de la création/restriction
monétaire ou du budget. Ceci permet de réaliser les objectifs économiques.

Dans le deuxième cas on met l’accent sur la pluralité des instruments de
politique économique. Par exemple
o
la politique monétaire par la BCE, ou bien la politique budgétairepar
l’Etat
o

la politique de l’emploi et de lutte contre le chômage

o
les politiques sociales (retraites/santé/indemnisation chômage/
politiques familiales, et toutes les politiques contre l’exclusion sociale)
o

la politique des revenus (impôts)

o
la politique commerciale (favorises les exportations) lié souvent aux
politiques industrielles (au sens large = secteur productif)
ola politique de change

o

la PAC (politique agricole commune)

Pour chacune de ces politiques il peut y avoir deux visions.

La première est une vision libérale liée aux classiques, qui repose sur la
garantie et le respect du fonctionnement des mécanismes de marché.

La deuxième est une vision d’inspiration keynésienne, qui met en œuvre
des actions volontaristes propres à corrigerles imperfections du marché, de
façon à résorber les déséquilibres corrélatifs.
Cependant cette distinction entre les deux types de vision de la politique
économique est tout à fait insuffisante car elle ne permet pas de rendre
compte des différentes possibilités de combinaisons entre les divers
instruments de politique économique. On peut par exemple souligner que l’on

préfère unepolitique budgétaire active (K) avec une politique commerciale qui
vise à l’amélioration des échanges extérieurs (néo-classique).

Il faut faire attention à ne pas associer les politiques menées par un
gouvernement de droite comme étant libérales et les politiques de gauche
comme étant keynésiennes. De plus il y a des politiques keynésienne pures
(résorber les déséquilibres quand ils existent)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Economie publique
  • Economie publique
  • Économie publique
  • Economie publique
  • Économie publique
  • Economie publique
  • Économie publique
  • Economie publique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !