Economie l'Epargne

1551 mots 7 pages
Au sens de l’INSEE, l’épargne constitue la part du revenu disponible des ménages qui n’est pas utilisé en dépense de consommation finale. Nous pouvons ainsi dire que l’épargne correspond à la soustraction entre le revenu disponible et la consommation, soit :
EPARGNE = REVENU DISPONIBLE – CONSOMMATION
Dans la majorité des cas, l’épargne est transmis à différents organismes financiers (Banque,
Assurance, …) qui pourront le transformer en ‘’investissement’’ et qui résulte de la volonté des ménages, nommé ainsi épargne libre. A contrario, l’épargne peut être imposée, dite épargne forcée, c’est-à-dire que tout individu est obligé d’épargner. A titre d’exemple, l’Etat utilise ce procédé, notamment avec les impôts.
Ainsi, dans quelle mesure l’épargne peut influencer l’économie et par quels moyens l’Etat contribue à son évolution ?
Dans un premier temps, nous approfondirons la notion de l’épargne, son utilité. Puis, nous verrons en plus ample détails les fonctions de l’épargne sur l’économie national. Enfin, nous examinerons les politiques de l’épargne mise en place par l’Etat.

Tout d’abord, il faut savoir que l’épargne ou le fait d’épargner revient à mettre un revenu ‘’de côté’’, c’est-à-dire à renoncer à une consommation pour une « satisfaction immédiate ». Néanmoins, l’épargne de chaque individu peut être utilisée ultérieurement à son grès, selon les risques qu’ils peuvent rencontrer ou selon les investissements à réaliser, le prélèvement de l’épargne ainsi réaliser pour la transformer en consommation est appelé ainsi le Désépargne.
Par conséquent, chaque personne épargne en fonction de ses besoins et selon trois raisons, intitulé : l’épargne de transaction, de précaution et de spéculation, que nous allons définir.
En effet, certaines personnes épargnent pour une future appropriation d’un bien comme une télévision ou pour un investissement à plus ou moins long terme comme pour l’acquisition d’un logement, il s’agit alors de l’épargne de

en relation

  • Tests de liens de causalité Epargne-Croissance Economique
    14100 mots | 57 pages
  • Dissertation économique
    2351 mots | 10 pages
  • Le finacement et l'economie
    2300 mots | 10 pages
  • L'epargne, une approche thèorique
    1534 mots | 7 pages
  • Sujet oral itb 1
    994 mots | 4 pages
  • Les effets de l'épargne
    838 mots | 4 pages
  • le role des banques
    3750 mots | 15 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • Croissance économique
    1848 mots | 8 pages
  • Bel ami
    7886 mots | 32 pages