Economie

337 mots 2 pages
Avec la fin du siècle, un grand nombre de mutations bouleverse le paysage de l’ économique mondial. La quantité des biens importés par chaque pays est de plus en plus considérable, les firmes « nationales » délocalisent leurs productions, établissent d'emblée une stratégie à l'échelle régionale ou mondiale. L'intensification des mouvements de capitaux distribue inégalement l'épargne mondiale et fait trembler les monnaies nationales...
Dans le domaine international, les politiques commerciales oscillent entre deux extrêmes : le libre-échange qui implique une ouverture totale des frontières et le protectionnisme avec une fermeture plus ou moins complète des frontières.
La première tendance,le multiltérlisme cherche à réagir au niveau mondial en créant des institutions, en instaurant des négociations multilatérales sur le commerce de biens mais aussi de plus en plus sur d'autres domaines comme les investissements, les services.. Le multilatéralisme est ainsi un concept utilisé dans le champ des Relations internationales. Il se traduit par la coopération de trois États au moins dans le but d'instaurer des règles communes. Quant à lui,Le régionalisme est une attitude de valorisation ou de défense des particularités d'une région, notamment dans un cadre politique. Il va valoriser et défendre les particularités et l'identité des régions au sein d'une même nation et leur accorder une certaine autonomie politique ou économique. Les régions deviennent alors un échelon intermédiaire entre le pouvoir central de l'État et les institutions locales, comme les communes.
Le commerce international étant l'échange de biens, services et capitaux entre pays il existe depuis des siècles cependant il connaît un nouvel essor du fait de la mondialisation économique. Par ce fait, il parait judicieux de se demander laquelle de ces deux tendances prédominantes qui sont le multilatéralisme et régionalisme fait fonctionner le commerce international.
Nous verrons tout d’abord à travers

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages