Economie

Pages: 17 (4143 mots) Publié le: 5 mars 2011
| |
| |
|Entrepreneuriat social|

Préparé par ; Encadré par :

Iman DAKKAK Pr. Khaled LOUIZI

Ilham ZEROUALI

Ely Cheikh ABDERRAHMANE

Saleh CHEIKH SID’AHMED

Master ESS Année universitaire 2010 /2011

Introduction

I-historique

II-réalité plurielle des fondamentaux communsIII-potentiel de développement important

• Développer

• Former

• Analyser

• Promouvoir

IV- entrepreneurs sociaux d’aujourd’ huit

• Un entrepreneur social est d’abord un entrepreneur

• On ne naît pas entrepreneur social, on devient

• L’entrepreneur social : un innovateur

• entreprendre autrement dans tous les secteurs

• entreprendreautrement avec toutes les ambitions

• Savoir s’ancrer sur son territoire, un atout pour réussir

• bien accompagner, une condition du succès

• Entreprendre autrement, c’est aussi se faire financer autrement

• “Dupliquer” un concept d’entreprise sociale qui a fait ses preuves

• Reprendre autrement

Conclusion

Introduction

L’entrepreneuriat socialcontribue à changer le monde
S’il est aujourd’hui encore à la marge nous voulons agir pour le rendre central.

L’entrepreneuriat social trace un chemin humaniste XXIe
pour faire face aux défis sociaux et écologiques du siècle, que ni l’État, ni le marché ne savent résoudre seuls. Mais pour que sa charrue file droit et ne manque pas de force pour labourer ce sillon, il faut l’arrimer aux bonnesétoiles.

Celle de l’engagement, pour un monde meilleur, pour une économie saine et durable, pour que chacun puisse vivre
dignement de son travail et satisfaire ses besoins essentiels
(santé, éducation, logement, alimentation, énergie, culture…).

Celle de la résistance, contre les exclusions et les pauvretés
sous toutes leurs formes, contre l’extension illimitée du domaine
de la marchandise,contre les dérives du capitalisme financier et le productivisme qui mènent notre planète à sa perte.
Si les entrepreneurs sociaux ont la tête dans ce ciel étoilé, ils
ont bien en revanche les pieds sur terre.

Pleinement dans l’économie de marché, ils sont acteurs de la
réconciliation entre pouvoirs publics, milieux économiques et société civile. Gestionnaires de tensions, ils savent surmonterles contradictions inhérentes aux projets complexes réunissant
les dimensions économiques, sociales et écologiques.

“Il n’est point de vent favorable pour celui qui ne sait pas
où il va”, disait Sénèque.

Justement, les entrepreneurs sociaux rassemblent car ils
savent où ils vont. Ils proposent une voie émancipatrice et non
destructrice, une voie d’espoir et de combat, non de haine et derésignation. Ils font vivre des utopies concrètes, combinant esprit d’entreprise et volonté de changer le monde, convictions

fortes et ouverture à l’Autre, réussite individuelle et intérêt collectif, capacité de révolte et ancrage dans le réel.

Par leur faculté à montrer qu’au fond, le souhaitable est
vraiment possible, les entrepreneurs sociaux dessinent les
contours d’une économieresponsable, pleinement et
réellement au service des hommes et de la planète.

Mais des défis de taille restent à relever pour développer
l’entrepreneuriat social et donner corps à ce projet de société.
Ainsi, sa notoriété a progressé mais cet Engouement ne se
concrétise pas encore par une augmentation significative
de création et développement et développement d’entreprises
sociales....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Économie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie
  • Economie
  • economie
  • Economie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !