Economie

1668 mots 7 pages
Le débat qui oppose protectionnisme d’un coté et libre échange dans l’autre refait souvent surface parmi les économistes, les hommes politiques, les mass media comme la television et les journaux. Il s’agit ici d’un débat aussi vieux que la naissance des ètats nationaux et des premières reflexions thèoriques sur l’économie, le institutions économiques et l’organisation de la sphère sociale. Le libre echange est un système où il y a pas d’entraves à la circulation de biens, des personnes et des capitaux entre les pays. Par contre, le protectionnisme consiste dans un ensamble de mesures mises en place par un certain pays et visant a entraver ses rapports èconomiques avec l’étrangèr, comme impots sur les importations, taxes, restrictions sur les quantitès des biens produits à l’étrangèr qui peuvent franchir les frontiers nationales. Dans cet exposè nous presenterons d’abord l’etat des lieux des èchanges internationaux, tout en fixant l’attention sur le rapport entre les pays occidentaux et entre ceux-ci et ceux en voie de developpement. Ensuite nous aborderon la question concernant les avantages et incovènients de chacun des deux systèmes.
Aoujourd’hui le monde semble pencher en direction d’un système organisè selon le schema du libre échange. On parle en fait d’ouverture des marchés, de mondialisation, de concurrence internationale parmi les etats et, à l’interieur des etats, entre communeautés locales. L’Union Europeenne et le Mercosur sont des examples classiques d’integration èconomique entre états souverains. Les quotas des importations et exportations sur le PIB sont de plus en plus elevèes pour presque tous les états, sauf quelque exception des pays qui en vue de leur structure totalitaire, insistent pour rester enfermès en soi meme et survivre en autarchie plus ou moins volontaire ou qui est leur imposèe. Mais la plupart des états entretient des rapports de plus en plus stricts avec leur partenaires mondiaux. Par example, un pays qui garde une structure de

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages