Economie

2291 mots 10 pages
ECONOMIE

(20/09/12) Pensée libérale classique anglaise: David Ricardo: auteur de "les principes de l'éco politique et l'impôt" parue en 1917. Il s'oppose à l'intervention de l'Etat surtout fans le secteur sociale et même contre les mesures qui ont pour but de relever les salaires car selon lui celà va provoquer l'augmentation de chômeurs --> déséquilibre dans la répartition de la richesse sociale (mondial). Il encourage le libre échange, l'ouverture des barrières = la théorie "des avantages comparés." Il encourage aussi la spécialisation international, il appel à une division international de l'activité économique. Cette division international du travail a été le sujet de plusieurs de ses analyses (les avantages procurés par cette division etc.) Pour celà chaque pays doit se spécialiser dans la production de (...) pour faire des bénéfices.

Ecole classique française: Jean-Baptiste Say : inventeur de "la loi des débouchés" "l'offre crée sa propre demande". La production d'un bien sur le marché donne lieu à une distribution de revenu que les titulaires vont utilisés d'une manière inégale pour se procurer d'autres biens. Ainsi selon lui "les produits s'échangent contre les produits" c'est à dire que les produits vendus sur le marché, les entretreprises créent cette valeur ajouté qui se traduit en terme de profit : ce profit sera distribué sous forme de salaire pour les revenues des employés et actionnaires qui vont les utiliser de manière inégale pour se procurer d'autres biens. Par conséquent intervention de l'Etat pas necessaire.

La pensée socialiste: En tant que pensée scientifique, pas politique. Abolition des moyens privés de production qui sont une source d'exploitation du prolétariat, il faut lui substituer des moyens collectifs de production. Elle est arrivée au moment de la grande crise capitaliste --> artisans ruinés à cause du développement considérable des fabriques, quand ces fabriques se sont développés les artisans ont été obligé

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages