Economie

966 mots 4 pages
Les Investissements Directs à l' Etranger (IDE) se sont multipliés depuis les années 1990 et correspondent à une volonté des FMN à mettre en place une stratégie au niveau mondial. Ce sont de forts mouvements de capitaux entre les entreprises (création de nouvelles unités de production, prises de participation dans des entreprises existantes à l'étranger, voire leur rachat.) Le Brésil, pays émergent appartenant au groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), commence à trouver sa place au niveau des IDE et peut donc s'avérer une source intéressante de développement pour des entreprises françaises. Nous ferons, dans un premier temps, une présentation générale des IDE dans le monde et en particulier au Brésil (Q1). Puis, dans un second temps, nous tracerons un bilan des risques et opportunités d'ne implantation au Brésil (Q2). Enfin, dans un troisième temps, nous analyserons d'une manière générale les avantages et inconvénients des IDE pour l'ensemble des pays concernés (Q3).

I°- Les IDE et le Brésil :

1°1- Evolution des IDE :
Au moment de la crise économique mondiale, on a assisté à une diminution de 30% des flux d'IDE mondiaux entre 2008 et 2010, tant en entrées qu'en sorties d'IDE mais cette évolution s'est faite au détriment des pays développés.

En entrées : pour les pays développés la baisse était de 40% alors qu'elle n'était que de 13% pour les pays en voie de développement. En sorties : l'avantage est encore plus important puisque les pays développés connaissent un chute de 39% alors que les pays en voie de développement enregistrent une hausse de 6%.

On voit donc que la place des Pays émergents devient de plus en plus importante.

1°2- La situation du Brésil : C'est le 1er pays d'accueil des IDE d'Amérique du Sud.
C'est le 2ème investisseur parmi les pays émergents et le 4ème investisseur mondial
Après un recul au moment de la crise, les IDE ont augmenté de 84 % en un an (48 milliards de $ en 2010 contre

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages