economie

891 mots 4 pages
ASSOCIATION
PROFESSIONNELLE DES
BANQUES ET
ETABLISSEMENTS
FINANCIERS DE COTE
D’IVOIRE

1

Sommaire
I.

Le Contexte

II. Les Emplois
1.

Destinataires des crédits

2.

Maturité des crédits

III. Les Ressources
1.
2.

Répartition des déposants
Epargne des déposants
2

I.

Le Contexte

• L’économie ivoirienne a été marquée en 2012 par un fort taux de croissance de 9.8% bien au delà des prévisions gouvernementales
(8.6%).
• Cette forte croissance réalisée a été rendue possible grâce aux ressources du binôme café cacao auxquelles se sont ajoutées les ressources énergétiques et les financements des partenaires aux développements. Mais aussi par la forte implication du secteur privé et principalement le secteur bancaire qui finance cette économie.
• Aujourd’hui encore les prévisions de croissance pour fin 2013 se chiffrent à 9%.
• C’est dans ce contexte économique que les activités bancaires ont été réalisées et dont l’évolution de juin 2012 à juin 2013 est présentée ci après. 3

II. Les Emplois

Emplois globaux en Mds CFA
4 000
3 900
3 800
3 700
3 600

En glissement annuel, les emplois globaux progressent de 10% pour s’établir à 3.982 Mds, ajoutant ainsi près de 370 Mds à son niveau de juin 2012.
Cette progression est essentiellement portée par les emplois entres banques et établissements financiers qui se sont accrus de 18% passant de 863 Mds à plus de 1000 Mds sur la période.

3 500
3 400 juin.12 déc.12

juin.13

De décembre 2012 à juin 2013, les emplois globaux sont restés pratiquement stables avec une progression d’à peine 1% soit une augmentation de 56Mds.

4

II. Les Emplois
Bénéficiaires des crédits
ETAT
5%

PARTIC.
16%

SODEEPIC
2%

STES
PRIVEES
77%

En juin 2013 les emplois clientèle s’élevaient à 2.378 Mds CFA représentant un peu plus de 74% des emplois globaux.
Plus des trois quart de ces emplois clientèle (1.829 Mds) ont bénéficié aux
entreprises

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages