Economie

270 mots 2 pages
Au cours de l'histoire, l'État est souvent intervenu pour réguler l'économie, crédit d'impôt comme celle mise en place pour l'acquisition d'un véhicule fonctionnant au gaz de pétrole liquéfié ou de voiture électrique. L'exonération de charges sociales tel que l'aide à domicile qui peut être déduit des impôts. Les prélèvements obligatoires correspondent à l'ensemble des impôts et taxes perçût parl'État, et des cotisations sociales versé par les salariés et leurs employeurs. Quel serait les conséquences si les prélèvements obligatoires en France était diminué ? Dans un premier temps on constate les conséquences positives de cette décision. Puis dans un second temps les conséquences négatives que cela aurait sur la France.

I Conséquences positives

1. pour les ménages :
-création d’emplois (ex: par la diminution des cotisations patronal)
-augmentation des revenus (ex: par la diminution des cotisations salarial)
-diminution du prix des biens et des services (ex: TVA à 5.5% dans la restauration)

2. pour les entreprises :
-diminution des cotisations patronal (ex: augmentation des investissements)
-augmentation des investissements (ex: plus compétitive)

phrase detransition : une diminution des prélèvements obligatoires procure des avantages pour les ménages et l'entreprise, mais pourrait aussi avoir des conséquences néfastes pour l'économie.

II Conséquencesnégatives

1.sur le plan économique :
-diminution des prélèvements entraine une diminution des prestations sociale donc diminution de la consommation pour les plus démunies donc diminution de laproduction
-diminution des prélèvement entraine une diminution des recettes donc augmentation du déficit dons l'État doit diminuer ces dépenses (ex: non remplacement des fonctionnaires)

2.sur leplan social
-diminution des prélèvements entraine un diminution des prestations sociales donc augmentation des inégalités.
-diminution des prélèvements entraine un service de qualité médiocre se...

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages