Ecriture perso : peut-on rire de tout ?

625 mots 3 pages
Culture Général

-------------------------------------------------
ECRITURE PERSONNELLE
-------------------------------------------------
" Peut-on rire de tout ? "

Le rire fait parti de la liberté d'expression. Cette dernière étant un fondement de notre société actuelle. On peut voir dans certains pays qu'elle est interdite, comme en Afghanistan par exemple. La question qu'on peut alors se poser est peut-on rire de tout ? Je pense dans un premier temps qu'il y a des moyens pour aborder des sujets grave. Or comme disait Pierre Desproges, "on peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui."

Dans le petit Larousse le "rire" est définit comme tel : offrir un aspect souriant qui semble être une image de la bonne humeur. Cette définition me laisse penser que rire n'est pas forcément rire de joie. Rire peut être une "façade" derrière d'autres émotions bien plus forte. Je pense qu'il peut être facile de rire de tout selon la façon dont nous prenons les choses. Le fait de rire de choses marrantes est facile, c'est indiscutable et il peut être facile de rire de chose plus dramatique lorsqu'on les prend de façon éloigné. Il ne faut pas les laisser nous atteindre
Dans notre société où l'humour et les humoristes font parler d'eux, il nous est donnés l'occasion de rire de tout, car à travers leur parole ils dédramatisent les choses et permettent de relativiser. De cette manière, nous rigolons de chose qui peuvent nous énervé dans la vie quotidienne, ou rire tout simplement de nous même.
Seulement est-il vraiment facile de rire de la mort de quelqu'un devant un de ces proches? Non. Mais il a pu arriver à certains d'entre nous de rire des circonstances d'une mort. Rire qui sera définit par certains comme de l'humour noir et par d'autre comme un rire nerveux.

A partir du moment où il nous est possible de rire de la mort n'est-il pas possible de rire de tout ?

En contre partie, je pense que l'humour est propre à chacun. Les sujets graves peuvent poser plusieurs

en relation

  • Le rire est il un bon moyen de dénoncer les travers de la société
    411 mots | 2 pages
  • ANALYSE D UN TEXTE
    1990 mots | 8 pages
  • étude des procédés
    2771 mots | 12 pages
  • Théâtre: exemples et citations
    3239 mots | 13 pages
  • Coucou
    56077 mots | 225 pages
  • Un livre désespéré doit être désespéré dans sa forme même
    3353 mots | 14 pages
  • Voyage au bout de la nuit : l'écriture célinienne
    3730 mots | 15 pages
  • L'homme qui valait 35 milliards
    4666 mots | 19 pages
  • Roman epistolaire
    5071 mots | 21 pages
  • Rédaction sur "la part de l'autre" d'e.e.s.
    2605 mots | 11 pages