Ecriture d'invention : sganarelle décrivant dans un monologue la mort de dom juan.

Pages: 5 (1073 mots) Publié le: 20 novembre 2010
Acte V – Scène 5
Le théâtre représente une campagne, brûlante et fumante, non loin de la ville.
Don Alonse, Don Carlos, Sganarelle.

Don Alonse.
Ô Ciel ! Que vois-je ici ? N’est-ce-point le fidèle valet de notre ennemi ? Il est blanc comme un linge et semble se lamenter. Et qu’est-ce donc que ce cratère d’où sort tant de fumée ?

Don Carlos.
Allons mon frère, il faut le lui demander.Holà, valet, que s’est-il passé en ce lieu ? Je ne vois point ton maître et la terre est toute brûlée. Ton visage est livide et tes mains tremblent. Où est Dom Juan, où s’est-il caché ? Qu’as-tu vu qui t’a tant terrifié ?

Sganarelle.
Ce que j’ai vu, je vais vous le raconter.
J’ai vu, moi qui vous parle, un spectre en femme voilée affirmer que mon maître n’avait plus qu’un moment à pouvoirprofiter de la miséricorde du Ciel. Quoi que vous puissiez dire, il n’est rien de plus véritable ! Je l’ai entendu exhorter ce libertin au repentir immédiat s’il ne voulait voir sa perte résolue.

Ah ! Que ne s’est-il repenti ! Ah ! Mes gages, mes gages !

Mais non, mille fois non, il a fallu qu’il affronte ce spectre, qu’il lui demande qui osait parler ainsi ! Il croyait reconnaître cette voix.Vertubleu ! Laquelle de ces femmes bafouées, déshonorées, a prêté sa voix à ce… à ce fantôme, ce mauvais présage ?

En valet fidèle, j’ai voulu le mettre en garde, Dieu m’en est témoin. Je lui ai dit que c’était un spectre, que je le reconnaissais au marcher. Mais point du tout, lui qui ne croyait ni Ciel, ni Enfer, qui ne croyait que ce qu’il voyait a exigé de voir ce que c’était !

Vousdemeurez surpris et changez de couleur à ce discours. Ah ! Messieurs ! Le pire est à venir car le spectre a changé de figure, semblant représenter le Temps avec sa faux dans la main.
Ah ! Que tout cela est terrifiant !

Mais pour mon maître qui vivait au jour le jour, oubliait son passé et ignorait l’avenir, le Temps n’avait pas de prise. Rien n’était capable de lui imprimer de la terreur et il avoulu éprouver avec son épée si c’était un corps ou un esprit. N’écoutant que son orgueil et son courage, il l’eût roué de mille coups si le spectre ne s’était envolé… Quel homme !
Je ne doute pas que le Ciel, pour le moins, reconnaîtra son audace.

Morbleu ! Je suis bien sot de l’admirer encore. Ô Ciel ! Je ne suis qu’un fidèle valet, fais-moi la grâce de me pardonner.

Cependant, quand cemessager funeste s’est envolé, mon intuition me dit qu’il commençait seulement à envisager les conséquences de ses actes mais refusait de se repentir, préférant braver l’au-delà.
Ah ! Si le remords l’avait pu prendre ! Ah ! Mes gages, mes gages !

Voulez-vous qu’entre nous je vous dise ma pensée ?
Cet ange noir qui s’envole montre que le Ciel voulait lui accorder son pardon s’il se repentait.Mais mon maître, ce mécréant qui ne croyait qu’en deux et deux sont quatre n’a pas voulu l’écouter. Le Ciel qui l’avait souffert jusques ici, n’a pu souffrir du tout ce dernier outrage !

Le Commandeur, terrible statue mouvante et parlante, était chargée d’arrêter Dom Juan, n’en doutons point. Il lui a tout d’abord rappelé sa parole de venir souper.

Il est vrai, je conçois que vous puissiezdouter… Une statue qui bouge, qui parle… mais sur ma foi, Messieurs, je ne dis que la vérité.

Et mon maître a encore choisi de l’affronter ! Pensez donc ! Un être de chair contre un être de pierre !
Orgueil, fierté, refus de se soumettre à toute autorité sont cause de ce qui est arrivé. On ne peut pas aller là contre.
Savez-vous ce qu’il lui a demandé ? : « Oui, où faut-il aller ? »
Ma foi,Messieurs, on voit bien qu’il n’avait envie que de le braver et que plus rien ne pouvait l’arrêter !

Alors, quand ce monstre de pierre lui a ordonné de lui donner sa main, sans même craindre le lien, sans comprendre que c’est son âme qu’il abandonnait, il la lui a donnée !

De sa voix d’outre-tombe, la statue du Commandeur a prononcé son jugement et exécuté son châtiment. Elle a froidement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Ecriture d'invention sur la pièce dom juan de molière
  • Sganarelle aime-t-il dom juan ?
  • Dom juan acte 1 scène 1 monologue de sganarelle
  • Dom juan : sganarelle le valet
  • Sganarelle (dom juan)
  • Les rôles de Sganarelle dans Dom Juan
  • Relation dom juan sganarelle
  • Dom juan monologue de sganarelle (acte 1, scène 1)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !