Ecriture d'invention - Iceberg du point de vue de Georges

472 mots 2 pages
Ma mère m'a amené dans la chambre pour me coucher. Elle m'a dit qu'elle était dans le jardin à discuter avec Bernard. Elle ne veut pas que je fasse ma sieste avec eux ; le soleil pourrait fragiliser ma peau.
Je m'endors l'esprit tranquille.

Une heure plus tard, ma mère entre dans la chambre. Elle s’assoit sur le lit, déboutonne son corsage et me donne le sein. J'imagine que Bernard est resté dehors.
Pendant à peu près vingt minutes, elle me couvre de baisers, me dit que je suis son trésor, son tout-petit et qu'elle préfère mourir que de me perdre. Elle me promet aussi que tous ses week-ends se passeront avec moi, déjà que nous ne nous voyons pas la semaine.

Soudain, j'entends des pas dans les escaliers. Notre hôte s'arrête devant la porte quelques secondes, avant de la pousser bruyamment. Ma mère se lève brusquement du grand lit et reboutonne son corsage. Elle devient alors toute rouge et dit à Bernard qu'il aurait pu frapper. Nous nous regardons dans les yeux et je comprends bien qu'il ne m'apprécie pas le moins du monde.

Bernard demande à ma mère si elle est partante pour une balade. Elle répond qu'elle ira, mais avec moi et ma voiture.
Nous arrivons peu après à un petit rond-point où l'on va souvent. Elle arrête ma voiture et se dirige vers la table d'orientation, avec bonne humeur. Je reste sur le bord du chemin, en admirant la mer tout en bas de la route en pente.
Mais Bernard, qui ne m'aime vraiment pas, débloque la pédale de frein, non sans un sourire en coin. La voiture commence à s'ébranler et prend petit à petit de la vitesse. Je suis destiné à atterrir dans l'eau.

Ma mère doit sûrement se retourner au même moment, car je l'entends qui court à toute vitesse à ma rescousse. Elle m'appelle : « La voiture ! Georges ! ». Je roule tout droit vers la falaise.

Je sens soudain ma mère s'accrocher à la poignée de la voiture et essayer de la freiner. Bernard hurle : « Mon dieu ! Irène ! ».
Ma mère réussit à freiner la voiture. Elle me prend

en relation

  • Le récit
    21571 mots | 87 pages
  • ldp methodesetpratiques 2011
    165647 mots | 663 pages
  • Resume de la poesie
    25024 mots | 101 pages
  • Le roman negro-africain
    42055 mots | 169 pages
  • Sociétés secretes
    93434 mots | 374 pages
  • Alain Rey L Amour Du Fran Ais Contre Les Puris BookSee
    72415 mots | 290 pages
  • Mon doc
    68224 mots | 273 pages
  • Les sociétés sécrètes
    114686 mots | 459 pages
  • L'amour
    119158 mots | 477 pages
  • Societes secretes 1
    108440 mots | 434 pages