Edwards hopper : summer time 1943

961 mots 4 pages
Edwards Hopper : Summer time 1943

Depuis ce matin, Virginie est vraie une boule de nerfs. Elle voudrait être un peu plus vieille de quelques heures. Elle virevolte devant le miroir de l’entrée dans sa légère robe de plumetis, d’un bleu si pâle, si rafraichissant par cette canicule. Après maints essayages, elle a opté pour celle-ci, presque transparente, qui laisse deviner sa silhouette sexy.
Est-ce que je vais lui plaire ? se demande-t-elle en posant un chapeau de paille sur sa chevelure qui rutile comme du cuivre. Elle s’approche du miroir et envoie à son reflet un petit baiser... Elle se sent belle en dépit du regard désapprobateur que lui jette sa vieille tante rabat-joie. Évidemment, elle est jalouse, aigrie, elle lui envie sa jeunesse, sa beauté, sa fraîcheur et son beau fiancé...
Il a télégraphié hier qu’il passerait la prendre au début de l’après-midi. Il a l’intention de l’inviter à la terrasse du meilleur glacier de la ville. Elle a déjà très envie d’une glace au citron... Joyce lui a susurré qu’il avait une chose très importante à lui dire, qu’il avait hâte de la prendre dans ses bras, de se noyer dans son regard limpide, de baiser ses lèvres...
Il est déjà quinze heures... Virginie fouette les plis de sa robe et se regarde encore dans le miroir, sur la pointe des pieds, de profil, de trois-quarts.
Elle croit reconnaître le bruit d’un moteur, elle se précipite pour la troisième fois sur le perron. C’est un taxi qui file vers le port... Elle s’apprête à retourner dans la fraîcheur de la grande maison, lorsqu’elle est soudain saisie par un parfum capiteux, le parfum des grosses fleurs blanches des magnolias du square, en face... Elle hume cette fragrance sensuelle... Elle sait instantanément que toute sa vie elle associera ce parfum d’été à Joyce, Joyce Summerman, le fougueux fiancé qu’elle a rencontré en accompagnant sa tante chez une amie, à Long Island...
Il se trouvait dans la grande villa mitoyenne. Et tandis qu’elle entendait

en relation

  • Noctures
    9016 mots | 37 pages
  • New book
    49957 mots | 200 pages
  • Ldp Meeting Point Tle
    195285 mots | 782 pages
  • Histoire du controle budgétaire
    82220 mots | 329 pages