Effets de cmmerce

1969 mots 8 pages
Les effets de commerce
Publié le 09/03/2011

Les effets de commerces sont des documents émis par un créancier donnant ordre à un débiteur, par écrit et via une tierce personne, de payer une dette à un bénéficiaire à échéance. On compte parmi les effets de commerce la lettre de change ou un billet à ordre, entre autres. Les effets de commerce sont des moyens de paiement utiles aux entreprises dans le cadre de relations commerciales avec des délais de paiement. Cela permet de sécuriser et formaliser les conditions de paiement.
Les effets de commerce : Principes
Les effets de commerce mettent en scène 3 intervenants. En général, il y a un débiteur appelé « tiré », un créancier appelé « tireur » et une banque qui joue l’intermédiaire. Les effets de commerce ne sont pas liés à un compte bancaire : ils peuvent donc être échangés. On appellera « porteur » celui qui est en possession de l’effet de commerce. Ce sera le bénéficiaire de la créance initialement acceptée par le tiré. Pour la lettre de change, c’est le tireur qui émet la lettre. Concernant le billet à ordre, c’est le tiré qui émet le billet.
Les effets de commerce : Acceptation et endossement
Le tiré accepte l’effet de commerce en signant le document. Ce n’est ni plus ni moins qu’une reconnaissance de dette avec une date d’échéance. Le tireur, lui, pour l’endosser doit le signer au verso comme un chèque classique. Il transmet l’effet de commerce à sa banque pour obtenir l’argent. Si le tireur endosse la créance alors il sera également le bénéficiaire ou le porteur. Pour que la banque accepte de devenir le porteur, c’est-à-dire de prendre le risque d’un défaut de paiement de la part du tiré, alors le tireur doit souscrire une assurance-crédit, moyen pour la banque de rémunérer ce risque. On retrouve ce principe dans d’autres services financiers que sont l’affacturage ou le bordereau Dailly.
Les effets de commerce : l’escompte
L’escompte sur les effets de commerce permet au tireur d’obtenir l’argent de

en relation

  • Revisions droit gea
    756 mots | 4 pages
  • Aps bovelot
    321 mots | 2 pages
  • Cours d'éco bts
    2484 mots | 10 pages
  • Marché de l'ameublement en france
    1186 mots | 5 pages
  • E-business voyages-sncf.com
    4704 mots | 19 pages
  • E-commerce étude de cas zalando
    4809 mots | 20 pages
  • Leclerc Voyage
    409 mots | 2 pages
  • Gémo
    260 mots | 2 pages
  • Thomas Tpe
    3238 mots | 13 pages
  • Warcraft rezgarde
    345 mots | 2 pages
  • Keoky
    1378 mots | 6 pages
  • Effet de ciseau
    399 mots | 2 pages
  • Rapport de stage
    7519 mots | 31 pages
  • effets de commerce
    1437 mots | 6 pages
  • Effets De Commerce 2003 140408094946 Phpapp02
    2274 mots | 10 pages