Eldorado

Pages: 5 (1122 mots) Publié le: 3 janvier 2015
Solide comme l'acier,
mais plus souple qu'une lame,
je ne suis rien de plus
que des trous liés à d'autres.
Une chaîne

Si cela cache, ce n'est que pour mieux révéler.
Cela bloque autant que cela permet de passer.
La réponse est dans laquestion.
Qui suis-je ?
Une énigme

Sans moi s'effondreraient les cathédrales.
Je suis la solution pour m'élever depuis le sol,
Et atteindre le paradis.
Qui suis-je ?La clé

Que peut-on mettre dans une pièce
Qui la rende plus lumineuse
Sans allumer ni feu de détresse
Ni user de magie fumeuse ?
Une fenêtre


Une cape rouge en guise de veste,
Une tresse verte sur la tête,Dans ma poitrine un cœur de pierre,
Qui ne bat mais donne la vie.
Que l’on m’offre toute entière,
Je ne suis qu’un instant de plaisir,
Mais qu’on me dévête, me jette à terre,
Je creuse ma tombe sans mourir.
Une cerise

J’ai des rivières où ne coulenulle eau,
Des forêts où ne pousse aucun arbre,
Des montagnes sans une seule pierre,
Et des villes où nul ne peut vivre.
Une carte

Je peux lécher, mais pas savourer,
Par moi toute chose est réduite en déchets,
J’ai beau craqueler je reste toujoursentier,
Et prend toujours le plus large sentier,
J’ai assisté les premiers hommes,
Et leur ferai payer plus que la somme,
Près de moi les gens se blottissent, s’endorment,
Mais s’enfuient quand je sors de ma demeure,
Je tressaute alors, je bondis, je jaillis,
Quand l’homme transi espère juste me trouver.Le feu
J’ai attrapé dix poissons sans indices,
Et neuf sans leur queue.
La moitié de huit, et six dont la tête manquent,
Ont atterri dans mon panier.
Qui peut me dire,
Je le demande,
Combien de poissons sont dans ma nasse ?

Zéro: le dix sans indices (sans un dix) fait zéro. Le 9 sans sa queue fait un 0, et le huit divisé endeux laisse deux zéros. Les six sans têtes donnent également zéro.

Un homme sans mains doit écrire une lettre,
Et celui qui doit la lire a perdu la vue ;
Le muet la répète mot pour mot,
Et le sourd qui écoutait n’en perdit pas une miette.
Que disait la lettre ?Rien

L’un a une tête sans yeux,
L’autre a un œil sans tête.
Vous trouverez la réponse si vous persévérez,
Et quand tout sera dit,
La moitié de la réponse ne tiendra qu’à un fil.
Des épingles et des aiguilles


Qui grossit sans manger ?Les nuages


Qu’est-ce qui fait le tour de la ville
Sans jamais se déplacer ?
Les remparts

Je suis pleinne de trous
Et pourtant je retiens l’eau
Qui suis-je ?...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • eldorado
  • eldorado
  • Eldorado
  • Eldorado
  • Eldorado
  • eldorado
  • Eldorado
  • Eldorado

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !