Elec

Pages: 7 (1573 mots) Publié le: 7 mars 2013
SAAM

Le Sucharet 63700 SAINT ELOY LES MINES

Tél. : 04.73.85.30.00

Fax : 04.73.85.46.64

e.mail : contact@saam.fr

Rapport de stage

aaaaa

RAPPORT DE STAGE

EFFECTUE PAR : LEGER Lucas

ANNEE : 2011-2012

RMERCIEMENT



Je tiens à exprimer mes sincères et chaleur sentiments de gratitude à tous ceux qui m’ont aidé à réaliser mon stage et onparticulier à :

A tous les formateurs et a la SAAM pour leur accord pour ma demande de stage .
Je tiens aussi à remercier tous les Techniciens de service électrique.











SOMMAIRE

I. Remerciement
II. Sommaire
III. Présentation du groupe SAAM
IV. Programme de stage
V. Processus de production
VI. Automates :
1. De--SS--ion générale et Constituante de l’automate2. Console de programmation
3. Quelques opérations de câblage _suivant un plant_
VII. Les moteurs électriques :
1. Principe de fonctionnement
VIII. Maintenance
IX. Conclusion






PRÉSENTATION DE LA SAAM

1962 : Création de SAAM
1972 : Implantation à St Eloy les Mines
2001 : entrée dans le groupe Lacroix
Capital : 452 000 €
Chiffre d'Affaires : 5 M€
Effectif : 50personnes
4 machines avec diamètre de passage de 1,8 à 3,5m
Gabarit maximum de pièces : 3m
900 tonnes de matières transformées (polyéthylène, polyamide,
polypropylène...)








PROGRAMME DE STAGE









Ø Changement de néon
Ø Changement de module d’entrée et de sortie
Ø Branchement d’une armoire électrique
Ø Câblage des termo_couples d’une machine de BP5 avecl’automate
Ø Réparation d’un mauvais contact
Ø Changement des fusibles et des contacteurs





















PROCESSUS DE PRODUCTION
La matière primaire utilise est le fils de cuivre en diamètre standard et poudre plastique.

1. Préparation du plastique :

Transfert du plastique de la vie sac vers le mélangeur par pompe puis on ajoute le plastifiant avec desquantités précises. Le mélange passe par le vis pour se transformer en fin à des grains de plastique qui seront refroidis puis stocké.

2. Fabrication du câble :

Le fils de cuivre est présent à l’usine 1 à la machine MM85 qui est une tréfileuse (diminuer le diamètre du fils de cuivre) puis il sera transporté à l’usine 2 le fils de cuivre passe de plusieurs étapes.

3. FONCTIONNEMENT d’unemachine BP 12 :

a. Tréfileuse : cette opération se fait par des filières de diamètres différents, donc pour chaque diamètre fixe il y’a une étape d’organisation des filières.
b. Recuiseur : après le tréfilage le fil devient dur pour le rendre à son état initial il nécessaire de passer par le recuit à travers les trois poulies de contact, le fils se met sous une haute tension, donc ilcomporte une résistance ordinaire qui s’échauffe par effet joule ‘ce qui le rend à sa structure initiale pour éviter l’oxydation de cuivre, le fil doit passer dans un tube de vapeur d’eau et un secteur.
c. Extrudeuse : c’est un chauffage avec vis ou les grains de plastiques se transforment à une pâte à l’effet de la température la vis fait sortir le plastique avec une vitesse réglée pour legainage du fils.




d. Bac de refroidissement : le fils gainé passe dans l’eau pour se refroidit.
e. Cabestan : constitué d’une roue pour le tirage du fils et un capacimètre qui est utilisé pour déterminer avec grande précision la capacité axiale du conducteur gainé.
f. Sécheur : est placé après la goulette d’eau pour faire sécher le câble isolé avant de passer par le sparker.
g.Sparker : il est utilisé pour contrôler l’isolation du câble et localisation du défaut à une tension élevée qui est choisie d’après le diamètre de production.
h. Contrôleur de diamètre : cet appareil est utilisé pour le contrôle de diamètre de câble après le gainage.






ORGANIGRAMME DE FABRICATION DES CABLES



Tréfilage

Isolation

Assemblage



Bourrage

Gainage...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • elec
  • Elec
  • Elec
  • Elec
  • Elec
  • Elec
  • Elec
  • Elec

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !