Electre de jean giraudoux

865 mots 4 pages
DM33 : Questions et travail d'écriture.
Sujet la pièce Electre de Jean Giraudoux.

Questions

1- Ces deux femmes Electre et Clytemnestre ressentent chacune des sentiments contraires et qui les mettent notamment en conflits.
Electre éprouve du dégoût envers sa mère Clytemnestre, elle n'a qu'une envie, de venger son défunt père, en la tuant car elle est responsable du meurtre de celui-ci.
« Je ne te ressemble en rien. Depuis longtemps, je ne regarde plus que mon miroir que pour m'assurer de cette chance. » (vers trente-six à quarante-deux). Elle souligne sa honte à être de sa famille, du même sang. Mais aussi, « Il me faudra une autre que toi pour m'embaucher » pour exprimer son dégoût, (vers vingt-six).
« A ce titre je te poursuis » (au vers vingt). Ici plus pour exprimer sa vengeance.

Tandis que Clytemnestre, elle a peur, peur d'Orstre, comme dans le vers sept : « J'ai peur d'Orstre » Elle espère raisonner sa fille, elle lui demande, on pourrait même dire qu'elle la supplie de la protéger. « Aide-moi, Electre ! » (vers un) ; « Protège-moi » (vers quatre) ; « Prends ma cause, elle est la tienne. Défends-toi en me défendant. » (vers vingt-trois).

2- Les échappées poétiques que l'auteur a glissé dans cette scène sont :
« Lui ne sait rien. Lui n'est pas en cause. » (vers quinze) ;
« Cesse d'être ce juge Electre. Cesse ta poursuite » (vers dix-sept) ;
« A ce titre je te poursuis. » (vers vingt) ;
« Alors cesse d'être ma fille. Cesse de me haïr. » (vers vingt et un) ;
« Ta compagne de condition, de corps, d'infortune. » (vers vingt-neuf) ;
« Tous les marbres polis, tous les bassins d'eau du palais me l'ont déjà crié, ton visage me l'a crié : le nez d'Electre n'a rien du nez de Clytemnestre. Mon front est à moi. Ma bouche est à moi. » (vers trente-huit à quarante-deux)

Toutes ces anaphores, toutes ces répétitions apportent un regard plus poétiques sur la situation tragique des personnages.

Travail d'écriture : le commentaire.

en relation

  • Imaginez la réponse argumenté de sganarelle à la tirade de l'inconstance de dom juan
    578 mots | 3 pages
  • Preparation sur l'impromptu de paris, jean giraudoux
    319 mots | 2 pages
  • Correction le dormeur du val
    946 mots | 4 pages
  • Éthique
    828 mots | 4 pages
  • Renart capturé par les annimaux
    468 mots | 2 pages
  • Débuts(réflexion)
    1331 mots | 6 pages
  • Histoire des arts : giraudoux
    3561 mots | 15 pages
  • Citations
    398 mots | 2 pages
  • Discours utopiste
    2156 mots | 9 pages
  • LA, A une passante
    1587 mots | 7 pages
  • Fiche synthèse pour un tpe
    439 mots | 2 pages
  • Oradour - jean tardieu
    427 mots | 2 pages
  • Citations
    709 mots | 3 pages
  • Salamalekoum
    3688 mots | 15 pages
  • Dissertation
    271 mots | 2 pages