Elise DESCAMPS

650 mots 3 pages
La théorie et la pratique sont deux choses biens différentes. La vie d’étudiant se limitant à la théorie, il n’est pas forcément aisé de passer de l’une à l’autre. Dans cette interview, une ancienne étudiante d’ESTICE va nous relater son stage, ses impressions ainsi que son ressenti en ce qui concerne le domaine dans lequel elle a exercé.

Elise DESCAMPS, promotionnaire de 2014, a eu la chance de travailler chez Standing-Events, une entreprise de taille humaine dans le domaine de l’organisation de salon professionnel, dans les secteurs de la coiffure, de la beauté globale et de l'architecture en France et en Belgique. Ambitieuse, elle a choisit cette firme prestigieuse pour deux raisons : le grand intérêt quelle porte au secteur de l'événementiel et plus particulièrement aux événements professionnels et aux salons, ainsi que le souhait de développer ses compétences en gestion de projet.
Sur place, sa mission intégrait du développement/export de concept sur la Belgique et ses attributions, englobaient de la logistique événementielle, de la communication ou encore des responsables produits. Elle y a exercé en tant qu’assistante Chef de Projet Evénementiel, et à eu l’occasion grâce aux circonstances des derniers mois de gagner en missions et d'assumer entièrement des attributions de Chef de Projet. Selon ses explications, le Chef de projet événementiel est en charge de la définition du concept du salon, de la logistique événementielle, de la stratégie commerciale, de la communication et de la gestion du budget ou encore de la relation avec les partenaires. Mais, en ce qui concerne sa mission atypique, il s’agissait d’adapter du concept au marché belge. Elle a donc eu l’occasion d’acquérir des compétences telles que la polyvalence, l’organisation et le sens relationnel sans oublier que ce métier demande un savoir en Marketing/communication, en langues étrangères et surtout en commerce international pour tout ce qui attrait à l’exportation de salon professionnel. Elle

en relation

  • Allaiter, ne pas allaiter, le choix des mères
    2344 mots | 10 pages
  • Tremblement de terre en haiti
    6139 mots | 25 pages
  • La peinture flamande et hollandaise
    14954 mots | 60 pages
  • L'école des femmes de molière, acte i scène 1
    29947 mots | 120 pages
  • Vocabulaire geo tourisme
    67749 mots | 271 pages
  • Aventures de tintin
    52683 mots | 211 pages
  • Guide handicap
    56447 mots | 226 pages
  • geographie ts
    71599 mots | 287 pages
  • bodacc
    103776 mots | 416 pages
  • L'argument par l'exemple
    179055 mots | 717 pages