Elle était déchaussée, victor hugo

656 mots 3 pages
Victor Hugo,
Elle était déchaussée, 1853

Mise en page, énonciation et cadre: - Poème composé de quatre strophes, de quatre vers chacune appelés des quatrains. Alexandrins, rimes ABAB
- Fait partie du recueil « Les contemplations » marqué par le deuil de sa fille noyée Léopoldine, ainsi que de son exil.
- Scène évoquée est une rencontre amoureuse, dans un décor champêtre, près d’un bois, au bord de l’eau.
- Rare poème du recueil qui n’exprime où la douleur n’est pas témoigné.
- Lyrique avec la présence de « je » et « moi ».
- Se découpe en 4 strophes qui peuvent être séparées en 3 parties: 2 première qui décrivent la scène et l’invitation à l’amour et une 3ème partie qui admet une réponse de la jeune fille qu’on ne connaitra qu’à la 3ème partie (4ème strophe)

Etude:
- dé-chaussée, dé-coiffée : répétition, importance de l’état de la fille. Les pieds nues: aberration pour la société qui ne permet pas aux femmes de montrer leurs chevilles ou coiffées.
- Jeune fille caractérisée par un aspect naturel de jeune sauvageonne, mystérieuse. Jamais désignée par son propre nom
- Introduction du « moi » propriété du lyrisme.
- fée : Si elle était déchaussée et décoiffée, elle n’est sûrement pas maquillée et pas à son avantage, c’est donc inhabituelle de voir une jeune fille au naturelle et de la trouver belle.
- Veux tu t’en.. : le tutoiement ne veut pas dire qu’ils se connaissent car aucun indice peut nous faire conclure ceci. Mais c’est un moyen fort d’attirer cette femme, une manière non-civilisée : sauvage.
- Regard suprême : regard amoureux et direct, regard franc, non voilé ou timide de la femme civilisée.
- Quand nous triomphons : Les hommes triomphent quand ils séduisent une femme. Mais le triomphe et encore incertain car la femme ne fait plus de geste.
- A la répétition des questions, le tu la rappel, et le mois où l’on aime ainsi que les arbres profonds montre l’envie grandissante de faire l’amour avec cette femme. Le narrateur associe constamment l’invitation à

en relation

  • Commentaire Elle était déchaussée- Victor Hugo
    986 mots | 4 pages
  • Lecture Analytique Elle était déchaussée Victor Hugo
    891 mots | 4 pages
  • Commentaire littéraire "elle était déchaussée, elle était décoiffée..." de victor hugo
    1284 mots | 6 pages
  • commentaire de Victor Hugo - Les Contemplations ''elle était déchaussée, elle était décoiffée..."
    1317 mots | 6 pages
  • Elle étais déchaussée, elle était décoiffée de victor hugo
    761 mots | 4 pages
  • Français LE ROMANTISME
    858 mots | 4 pages
  • Victor Hugo
    1181 mots | 5 pages
  • Le th me de l amour dans Les Contemplations
    2102 mots | 9 pages
  • Commentaire autrefois victor hugo
    510 mots | 3 pages
  • Anthologie amour/amitié
    1219 mots | 5 pages