Elle s'appelait sarah

Pages: 6 (1331 mots) Publié le: 20 mars 2013
Elle s’appelait Sarah

I. Présentation de l’auteur et de l’œuvre
Elle s’appelait Sarah de Tatiana de Rosnay.
Franco-britannique, Tatiana de Rosnay est née le 28 septembre 1916 en banlieue parisienne. Elle est mariée et a deux enfants. Journaliste, elle travaille pour les magazines Elle et Psychologie. Elle s’appelait Sarah, son neuvième roman, est le premier qu’elle écrit dans sa languematernel, l’anglais.

II. Résumé
Ce livre est écrit en parallèle entre la vie de Sarah et celle de Julia.
Paris. 16 juillet 1942. Sarah a 10 ans. Elle vit à Paris. Elle est juive. Elle va vivre la terrible rafle du Vel d’Hiv. A l'aube, la police française fait irruption dans un appartement du Marais, chez les Starzynski. Paniqué et dans l'urgence, Sarah ordonne à son petit frère Michel dese cacher dans l'armoire encastrée dans un des murs de leur chambre. Sa grande sœur verrouille la porte et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Conduite au Vélodrome d'Hiver puis dans un camp, Sarah ne pense qu'à aller secourir Michel. A l’inverse de ses parents, elle réussira à échapper au désespoir guidée par la promesse qu’elle avait faite à son frère. Mais la petite fille seretrouve prisonnière des jours, des semaines, peut être des mois. Lorsqu'elle parvient à s'échapper, elle trouve refuge chez un couple de paysan. De retour à Paris, elle découvre avec épouvante le cadavre de son frère, resté dans le placard. Elle passe sa jeunesse chez les paysans qui l’on recueillie mais n’éprouvera plus jamais la joie de son enfance. Elle reste renfermée mais reconstruit sa vieailleurs, en s’assurant que ses proches ne connaîtront jamais son histoire.

Paris. 2002. Julia Jarmond, américaine, journaliste en France, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d'Hiv. Julia s'apprêtait à emménager dans l’appartement du Marais que possède la famille de son mari depuis plus de soixante ans. A travers des recherches qu’elle effectue sur la rafle, elle va faire une macabredécouverte. Alors qu'elle enquête sur le Vel d'Hiv pour les besoins de son reportage, Julia découvre que le grand-père de son conjoint a pris possession de l’appartement en 1942, dans les semaines qui ont suivi l'événement. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées, elle s'attache en particulier au destin de Sarah et mène l'enquête jusqu'au bout. Julia tente dedécouvrir ce qu'il est advenu de Sarah Starzynski et fera des découvertes qui renverseront sa propre vie. Le père de son mari savait et fini par lui raconter le lien entre Sarah et leur famille. Il avait en effet assisté à la scène sinistre de Sarah arrivant dans son ancienne maison, déjà revendu, et retrouvant son frère mort. Julia veut reconstruire l’intégralité de l’histoire et va jusqu'àvouloir parler à Sarah. Apprennent sa mort, elle finit par révéler la vérité à son fils qui en sera tout autant bouleverser.

III. Présentation des personnages

Julia Jarmond est une journaliste américaine mariée à un Français, vivant à Paris dans les années 2000. Elle est grande, blonde, aux yeux bleu. Elle est opiniâtre, têtue, et ne s’est jamais sentie à l’aise dans sa famille française quila considère toujours, malgré ses vingt années en France, comme « l’Américaine ». Le journal américain dont Julia est la correspondante lui commande un article à l'occasion du soixantième anniversaire de la rafle du Vél' d'Hiv'.Elle fera de nombreuses enquêtes à ce sujet. Elle à une fille très mature qui la soutient et l’accompagne toujours dans ses recherche. Bertrand, son mari, un séducteurfrançais, ne comprend pas son entêtement face à cette affaire. La famille de ce dernier n’éprouve pas de réelle affection envers Julia mis à part la mère qui la comprend et l’aime énormément. Mais à force de questionnement au sujet de cette famille juive le père finit par s’ouvrir à elle, d’un coup. Il lui raconte tout l’histoire. Ils vont se rapprocher peu à peu et ensemble, ils continueront à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Elle s'appelait sarah
  • Elle s'appelait sarah
  • Elle s'appelait sarah
  • elle s'appelait sarah
  • Elle s'appelait sarah
  • Elle s'appelait sarah
  • Elle s'appelait sarah
  • Elle s'appelait Sarah

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !