Eloge de la faiblesse

Pages: 9 (2065 mots) Publié le: 29 août 2014


FICHE DE LECTURE N°1


ELOGE DE LA FAIBLESSE
d’Alexandre Jollien



« Eloge de la faiblesse » est une autobiographie réalisé en 1999 par Alexandre Jollien.

Alexandre Jollien est né à Sierre en Suisse le 26 novembre 1975. Très vite Louiselle sa maman et Norbert son papa vont rencontrés une difficulté de taille. Leur fils, très turbulentdans le ventre de sa mère s’étouffe à trois reprises avec le cordon ombilical. S’en suit une infirmité motrice cérébrale qui le conduira à vivre dans un institut spécialisé de l’âge de 3 ans à ces 20 ans. Au cours de ces 17 ans de centre, Alexandre nous expliquera dans son livre toutes les épreuves qu’il a du surmonter afin de gagner en assurance, en autonomie et en joie de vivre.

En 1993, ils’inscrit dans une école de commerce pour «  assurer ces arrières » dit-il, apprendre un métier, un vrai métier dont lui seul avait choisit. Mais c’est en 1997 où la révélation a lieu. Alexandre tombe sur un ouvrage de Platon qui invite à vivre meilleur plutôt qu’à vivre mieux. C’est d’ici que tout s’enchaîne, Il entre au Lycée de la Planta à Sion qui lui ouvre les portes de l’Université de Fribourg oùil obtient une licence en lettres au printemps 2004. Il étudiera aussi le grec ancien au Trinity College de Dublin de 2001 à 2002 où il rencontrera Corine une Suissesse.

Ils se marièrent en 2004, et eurent trois enfants. La première Victorine, née le 30 octobre 2004, le second Augustin qui voit le jour le 31 mars 2006 et Céleste le petit dernier née le 3 janvier 2011.
En 1999
, AlexandreJollien écrit « Eloge de la faiblesse » premier ouvrage de la part de se jeune philosophe encore en étude à cette époque. Ce livre est une autobiographie, traité sous la forme d’un dialogue imaginaire entre lui et son « premier guide », son « vieux maître », Socrate. Dans cette autobiographie, l’auteur a voulu tout d’abord témoigner de son état d’esprit en nous racontant quelques péripéties durantces 17 années de centre. Alexandre nous a fait part des grandes étapes de sa vie, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, tout s’interrogeant sur la normalité, question dont il n’aura sans doute jamais la réponse.








Résumé :
Tout d’abord la préface, écrit par Ruedi Impach, professeur de philosophie à Fribourg en Suisse nous rappelle que dans cette autobiographie Alexandre Jollien étaitcondamné à rouler des cigares a cause de sa maladie. Mais Alexandre a fait preuves de persévérance et de beaucoup de volonté et c’est donc retrouvé sur les bancs de l’université à étudier la philosophie. Le professeur lui, d’un point de vue plus philosophique, nous montre son étonnement face à « la capacité d’adaptation de l’être humain »
Cette autobiographie est crée sous forme de dialogue. Ellese présente généralement de sorte que Socrate pose des questions sur la vie d’Alexandre et l’auteur répond afin de nous faire découvrir sa vie tout au long du récit.

Dès le début, Alexandre nous fait part de son enfance et nous explique sa naissance difficile. Il c’est étouffé à trois reprises avec le cordon ombilical dans le ventre de sa mère. Alexandre dès sa naissance souffre donc duhandicap nommé « athétose ». Ces parents seront donc contraints à placer Alexandre dans un centre spécialisé dès l’âge de trois ans.
Tout au long de ce récit, l’auteur revient régulièrement sur la notion de normalité. Il en tira même une définition au début de son ouvrage, et selon Alexandre être normal, c’est être « conforme a la normalité et prend l’exemple que la normalité pour un enfant de douzeans, est de savoir marcher, écrire, parler et lire.
Au début de cette autobiographie, l’auteur nous montre l’importance et le rôle très positif des enfants handicapés entre eux. Il prend plusieurs exemples, notamment celui de Jean. Jean était un de ces « camarades » de centre, il ne pouvait ni parler, ni marcher, ni même rester assis. Cependant, quand Alexandre apprit a marcher celui-ci...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Eloge de la Faiblesse
  • Fiche de lecture ifsi "eloge de la faiblesse"
  • Eloge
  • Eloge
  • Éloge
  • Eloge
  • Eloge
  • Eloge

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !