eloge de la folie

341 mots 2 pages
Elle commence avec un savant éloge imité de l'auteur satirique grec Lucien, dont Érasme et Thomas More avaient récemment traduit l'œuvre en latin, un morceau de virtuosité dans le délire. Le ton devient plus sombre dans une série de discours solennels, lorsque la folie fait l'éloge de l'aveuglement et de la démence et lorsqu'on passe à un examen satirique des superstitions et des pratiques pieuses dans l'Église catholique ainsi qu'à la folie des pédants. Érasme était récemment rentré profondément déçu de Rome, où il avait décliné des avances de la Curie. Peu à peu la folie prend la propre voix d'Érasme qui annonce le châtiment. L'essai se termine en décrivant de façon sincère et émouvante les véritables idéaux chrétiens.
Il s’agit d’une fiction burlesque et allégorique. Érasme y fait parler la déesse de la Folie et lui prête une critique virulente des diverses professions et catégories sociales, notamment les théologiens, les maîtres, les moines et le haut clergé mais aussi les courtisans dont nous avons une satire mordante. Il existe une référence directe au genre au chapitre LX.
« Mais il n’est pas dans mon sujet d’examiner la vie des papes et des prêtres, j’aurais l’air de composer une satire au lieu de mon propre éloge, et l’on pourrait croire qu’en louant les mauvais princes j’ai l’intention de censurer les bons2. »
Cette citation illustre bien le ton de l'œuvre, où la Folie fait son propre éloge, mais un éloge transformé par Érasme en une véritable satire. Cette technique permet de surprendre le lecteur, et d'affiner une satire, de la rendre plus efficace. Cet auteur a excellé dans le genre satirique. Ainsi, il est l’auteur des Colloques : une satire piquante des mœurs de son époque qui souligne son esprit indépendant. Mais dans L’Éloge de la Folie, la satire s’élargit et dépasse l’époque de son auteur pour atteindre la société humaine en

en relation

  • Eloge de la folie
    631 mots | 3 pages
  • Éloge de la folie
    590 mots | 3 pages
  • éloge de la folie
    570 mots | 3 pages
  • Eloge de la folie
    951 mots | 4 pages
  • Erasme eloge de la folie
    691 mots | 3 pages
  • Eloge de la folie d'eras
    941 mots | 4 pages
  • Éloge de la folie erasme
    1875 mots | 8 pages
  • Erasme Eloge de la folie
    388 mots | 2 pages
  • Eloge de la folie (erasme)
    8352 mots | 34 pages
  • L"éloge de la folie, erasme
    984 mots | 4 pages