Eloge paradoxal staline

359 mots 2 pages
Joseph Staline
Joseph Staline, né le 21 Décembre 1879 en Géorgie, et mort à Moscou chez lui, le 5 mars 1953 à l’âge de 73 ans, est le personnage historique le plus attaqué de nos jours par tous les médias et politiciens, ainsi que les ex politiciens qui maintenant vivent des critiques vers ce personnage exceptionnelle.
Staline après avoir été le plus vanté par tous les grands révolutionnaires tels que ses géniaux maîtres Lénine et Marx, nous percevons de nos jours que Staline est devenu le plus critiqué, se rapportant à des faits qui ont étés fondées sur des rumeurs immondes de ses adversaires qui ne voulaient que sa mort et qui ne visent pas que lui mais l’entier bloc communiste qui lui est fidèle. Une des techniques les plus utilisés par les medias et les politiciens pour donner une mauvaise image de Staline, et de le mettre dans le même groupe que des figures fascistes de l’Histoire comme Hitler, Mussolini, Franco, Salazar et Pinochet. Ce qu’ils ne savent pas c’est que Joseph est en dehors de tout ce groupe de criminels, ce qui intéresse maintenant est chercher des coupables à certains morts et les commentaires se penchent vers les erreurs commises, inexistantes dans le cas de Staline, et pas pour les biens gagnés, bien nombreux, mais pas mentionnés par les médias et politiciens même de gauche, dont Staline est artifice.
Ce qui est curieux est que les anticommunistes de tous genres sont nombreux et certains de grand pouvoir comme les médias et les politiciens, qui croit avoir trouvé dans la figure de Joseph Staline le point faible des communistes. Au moindre prétexte les moyens de défense utilisé est le thème du «stalinisme» croyant ainsi battre Staline à base de rumeurs et de fausses données infondées. Une telle campagne contre-révolutionnaire se poursuit aujourd’hui, à l’échelle mondiale, bien que, quand l’URSS se désintégra ils aient annoncé immédiatement à Washington la mort du communisme. Ils continuent à critiquer le meilleur gouverneur qui eut et

en relation

  • De gaulle : représentation des alliés
    1479 mots | 6 pages
  • Les origines du totalitarisme
    3071 mots | 13 pages
  • Le rapport des societes a leur passe
    4670 mots | 19 pages
  • Éloge et élégie
    17589 mots | 71 pages
  • Chostakovitch 1
    39073 mots | 157 pages
  • La philosophie esthétique
    9753 mots | 40 pages
  • Premiers éléments d'une histoire symbolique du costume
    7785 mots | 32 pages
  • Les anneé 30
    49351 mots | 198 pages
  • 4549 CultureFb
    16379 mots | 66 pages
  • Écrire la vie : montaigne, stendhal, proust
    11212 mots | 45 pages